Les files et le front (2 et 3 rangs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les files et le front (2 et 3 rangs)

Message  Thierry M. le Mar 28 Mai 2013 - 10:51

Ci-dessous le message que j'ai posté ici : http://new-wab.forumactif.org/t138-1809-campagne-d-autriche

• Quand les unités sont sur trois rangs, les plus grands sont mis au premier rang, les plus petits au deuxième rang et les moyens au troisième rang.
Au fur et à mesure des pertes les hommes du troisième rang comblent les pertes du premier et du deuxième rang, ceci afin que le front de la sous-unité ne diminue pas.
Ainsi, lors des changements de formation, les pelotons manœuvrent sans problème.

• Quand les unités sont sur deux rangs, les plus grands sont mis au premier rang, les plus petits au deuxième rang.
Tant que le bataillon est en ligne et ne manœuvre pas, les files (et non les rangs) ne se rapprochent pas.
Les Anglais (et autres) serraient les files, voire, supprimaient des pelotons (par deux), quand ils devaient manœuvrer (voir ci-dessous).
Au même instant j'aperçus une ligne d'infanterie, au port d'armes, montant lentement de l'arrière. Proférant une sorte de hurrah faible et haletant, jusqu'à la cheville dans une boue épaisse, se traînant et trébuchant sur les nombreux cadavres qui jonchaient le sol, elle pouvait à peine conserver son alignement, rompu en maints endroits par des brèches de la largeur de plusieurs files. Je ne pus alors que méditer sur le résultat probable de la dernière charge si, par obéissance aux ordres du duc, j'avais retiré mes hommes dans les carrés et laissé ainsi un passage vers l'arrière aux audacieux et formidables escadrons qui seraient tombés comme la foudre sur cette ligne disjointe. Une fois arrivés au sommet, l'alignement fut rectifié, les files serrées, et tous, y compris nos Brunswickois descendirent la pente vers la plaine. Notre infanterie étant cachée à notre vue par le pli de terrain, nous nous remîmes à tirer sur les masses ennemies, et la canonnade reprit bientôt, en s'étendant sur tout le front.
Extrait des mémoires de Cavalié Mercer, page 100 : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k114516p
Un livre qui est dans ma bibliothèque depuis une vingtaine d'années. study
Les Anglais passaient sur 4 rangs avant de former les carrés afin que les soldats du quatrième, voire troisième rang comblent les trous occasionnés par les pertes en présence de la cavalerie (sinon ils serraient les files et diminuaient la taille des carrés).

• En serrant leurs files, les bataillons anglais agrandissaient l'intervalle réglementaire, donc, pour éviter une intrusion dans les lignes jusqu'à l'arrière, voire une prise de flanc, de la cavalerie ennemie, les bataillons de la deuxième ligne étaient placés en quinconce derrière ceux de la première ligne (alors que les bataillons sur trois rangs se tenaient les uns derrière les autres).
C'est pour ça qu'à Waterloo, les carrés anglais étaient disposés en quinconce (la cavalerie anglaise formait le troisième rang, je vous laisse deviner pourquoi).

Dans « Silex & Baïonnette », tout ceci est pris en compte dans le livret : « Formations et changements de formation ». Cool

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum