Commandement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Commandement

Message  L'Aigle Rouennais le Lun 28 Oct 2013 - 11:24

Bonjour Thierry,

Page 35, il  est écrit :

Une unité au contact d'un officier supérieur hiérarchique est commandée et peut agir indépendamment de son régiment tant qu'elle est à son contact.
On peut donc envisager que cette unité a une attitude différente du reste de son régiment.

Question :

Doit on tester la pose d'un marqueur d'attitude pour cet officier supérieur ?

Page 49, il est écrit :

Une unité non commandée est considérée en défense si elle est dans ou derrière un obstacle.
En plaine, elle peut rester immobile ou se diriger vers sa position initiale à vitesse ordinaire si elle est formée.
Question :

Si cette unité est en plaine quelle sera son attitude si elle est attaquée ?

Et pour finir , page 40 :

La cavalerie face au front d'une unité d'infanterie formée en ordre serrée qui tient ou défend a un malus, ceci quelle que soit la formation de l'infanterie.
Questions :

Une unité dont le colonel a comme attitude " Réserve" peut elle tenir et donc induire le -7 à la cavalerie ?

Même question mais cette fois-ci avec l'attitude "attaquer" ?

Merci.

@ + Michel.
avatar
L'Aigle Rouennais
S&B
S&B

Messages : 312
Date d'inscription : 08/02/2013
Localisation : CANTELEU

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commandement

Message  Thierry M. le Lun 28 Oct 2013 - 15:34

Bonjour Michel Smile

Page 35, il est écrit :
Une unité au contact d'un officier supérieur hiérarchique est commandée et peut agir indépendamment de son régiment tant qu'elle est à son contact.
On peut donc envisager que cette unité ait une attitude différente du reste de son régiment.
Question :
Doit-on tester la pose d'un marqueur d'attitude pour cet officier supérieur ?
Non, seul les colonels doivent avoir un marqueur d'attitude. Cool

Note de conception pour nos amis lecteurs :
Dans le cadre des compétitions « Les Aigles », mon système de marqueurs était un plus au niveau ludique mais un moins au niveau esthétique.
Dans S & B, la création d'un niveau de commandement supplémentaire m'a permis de diminuer le nombre de marqueurs sur la table et donc d'améliorer son aspect esthétique.
Ce niveau de commandement permet également d'améliorer la simulation historique, par exemple les unités d'un même régiment restent groupées comme historiquement.
Quand un général hiérarchique est au contact d'une unité, le joueur décide instantanément quelle attitude elle doit adopter.
Cela donne une grande souplesse, en contrepartie le général hiérarchique n'est plus dans la chaîne de commandement : il ne peut pas utiliser ses points de commandement ni en faire transiter.
---

Page 49, il est écrit :
Une unité non commandée est considérée en défense si elle est dans ou derrière un obstacle.
En plaine, elle peut rester immobile ou se diriger vers sa position initiale à vitesse ordinaire si elle est formée.
Question :
Si cette unité est en plaine quelle sera son attitude si elle est attaquée ?
Merci Michel d'avoir relevé ce manque ! cheers
C'était implicite dans mon esprit mais ça va mieux en l'écrivant, j'ai donc modifié cet alinéa.
La règle 2014 a écrit:Attention : une unité non commandée est considérée en défense si elle est dans ou derrière un obstacle. En terrain nu, elle peut rester immobile ou se diriger vers sa position initiale à vitesse ordinaire si elle est formée : elle est considérée en réserve si elle est immobile, en repli si elle se déplace.
La règle 2014, colonne jaune a écrit:• En défense : donc ayant l’attitude Défendre.
• En réserve ou en repli : donc ayant l’attitude Réserve ou Repli !
Voilà, son attitude dépend de sa manœuvre (immobile ou en mouvement). Cool
---

Et pour finir, page 40 :
La cavalerie face au front d'une unité d'infanterie formée en ordre serrée qui tient ou défend a un malus, ceci quelle que soit la formation de l'infanterie.
Questions :
Une unité dont le colonel a comme attitude « Réserve » peut-elle tenir et donc induire le -7 à la cavalerie ?
Même question mais cette fois-ci avec l'attitude « Attaquer » ?
Pour avoir ta réponse il faut aller page 79 (page 77, pour la règle 2014) « Charge et Réaction ».
La règle a écrit:II. RÉPONSE DE L’UNITÉ CIBLÉE
• L’unité ciblée annonce son comportement et le marqueur d’attitude de son colonel est montré s’il n’était pas visible.

Comportement en fonction du marqueur d’attitude :
Attaquer : l’infanterie peut* déclarer une contre-charge ou tenir. La cavalerie doit déclarer une contre-charge.
Soutenir : l’unité déclare une contre-charge ou tient au choix.
Défendre : l’infanterie défend l’élément de terrain, la cavalerie contre-charge.
Repli ! : l’unité déclare une contre-charge, tient ou se replie.
Réserve : l’unité tient.
Tu remarqueras que l'unité peut tenir dans tous les cas sauf quand elle défend son élément de terrain. Cool
---

Michel, merci pour ton aide car tu me permets d'affiner l'écriture de Silex et de mieux l'expliquer. Very Happy
Amitiés,
Thierry.

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1326
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 60
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum