ADC français.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ADC français.

Message  L'Aigle Rouennais le Lun 26 Mai 2014 - 18:05

Thierry,

 

Autre sujet, autres questions !

 

Le joueur français décide de détacher un ADC de l’état major pour prendre le commandement d’un groupe d’unité de cavalerie.

Il est donc posé sur la table en phase 2, reçoit un marqueur d’attitude du général en chef et sera déplacé en phase 3.

 

Questions :

Doit-il à un moment ou un autre tester cet ordre ?

Comment se fait-il qu’un ADC français puisse enlever plusieurs unités alors qu’un général de brigade ou de division ne peut en emmener qu’une ?

 

Merci.

 

@ + Michel.
avatar
L'Aigle Rouennais
S&B
S&B

Messages : 312
Date d'inscription : 08/02/2013
Localisation : CANTELEU

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADC français.

Message  Thierry M. le Lun 26 Mai 2014 - 19:24

Autre sujet, autres questions !
Allons-y ! Smile

Le joueur français décide de détacher un ADC de l’état-major pour prendre le commandement d’un groupe d’unité de cavalerie.
C'est donc un aide de camp à 2/1.

Il est donc posé sur la table en phase 2, reçoit un marqueur d’attitude du général en chef et sera déplacé en phase 3.
Oui, ceci pour un coût d'un PC, il faut également définir la composition de la force par écrit.
Règle, page 37 a écrit:Cas particulier :
• Au début ou en cours de partie un aide de camp d’un général en chef français* peut prendre le commandement d’une force composée d’une ou plusieurs unités d’infanterie ou de cavalerie définies par écrit. Il recevra son marqueur d’attitude, ou sa plaquette d’objectifs, directement du général en chef.
C'est Rapp qui emmène des escadrons de cavalerie de la Garde à Austerlitz, Mouton qui emmène un bataillon pour traverser un pont.

Doit-il à un moment ou un autre tester cet ordre ?
Non, dans mon esprit il a pris ses ordres directement auprès du général en chef.
S'il n'a qu'une plaquette d'objectifs il faut considérer qu'il a un ordre d'attitude d'attaque. Il y aura un test de commandement si le général en chef désire qu'il revienne ou fasse autre chose (comme défendre l'objectif qui a été pris).

Comment se fait-il qu’un ADC français puisse enlever plusieurs unités alors qu’un général de brigade ou de division ne peut en emmener qu’une ?
Un simple colonel « enlève » toutes les unités de son régiment !
Dans ce cas l'aide de camp est considéré comme ayant le grade de colonel (que bien souvent il avait, il pouvait même être général). Cool 
Et la règle permet de faire de même avec un général :
Règle, page 43 a écrit:• Si un régiment charge avec un officier au contact d'une de ses unités, toutes les unités bénéficieront de son charisme lors du test de confrontation.
Un général peut « emmener » plusieurs unités au combat, mais son vrai rôle est de donner des ordres en fonction de son objectif (manœuvres, appuis, soutiens, réserves).
C'est pour ça que j'ai diminué le coût des points de commandement et augmenté celui des points de charisme.

Si vous trouvez que ce point de règle favorise trop les Français on peut en discuter (par exemple on peut limiter ceci à Napoléon et les maréchaux). Smile

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1326
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 60
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum