Plateau de mouvement pour tirailleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  Thierry M. le Mar 14 Avr 2015 - 17:26

Alain (B.) m'a demandé mon avis pour la réalisation de plateaux de jeu pour les tirailleurs.

Je dirais qu'il en faut de trois types :
1) un aussi grand que le front du bataillon en ligne plus un intervalle ;
2) un aussi grand que le front d'un peloton en Ordre Ouvert (OO) ;
3) un aussi grand que le front d'un peloton en Ordre Étendu (OÉ).
On pourrait ajouter : un aussi grand que la profondeur du bataillon en colonne de peloton semi-ouverte mais on peut utiliser deux OO ou OÉ.

Comme Alain fait des plateaux avec des emplacements en creux pour les figurines, il aura plus de difficulté avec le premier type.
En effet, pour savoir combien de tirailleurs tirent sur une unité plus petite ou dans un angle, il faut, comme pour les zones, mesurer la base : il y a autant de tireurs que de fois le front d'un socle.
Je conseille donc de marquer le plateau avec deux types d'encoche pour repérer l'OO et l'OÉ.
Par exemple, des traits courts placés tous les 3 (2) cm représenteront l'infanterie en OO et des traits longs placés tous les 4,5 (3) cm représenteront l'infanterie en OÉ.
Les traits seront tracés à partir du centre pour délimiter les demi-intervalles, un demi-intervalle sera compté uniquement dans le cas d'un tir avec un angle (pour montrer la flexibilité des tirailleurs) sans dépasser le nombre de figurines présentes sur le plateau de mouvement.

Le premier type couvre le front du bataillon (c'est obligatoire pour le protéger) et facilite la création d'une ligne continue de tirailleurs si les bataillons en ligne sont bien à distance d'intervalle.
Les deux autres types permettent de détacher un ou plusieurs pelotons dans un élément de terrain contigu à l'unité ou de placer toute l'unité dans une ou plusieurs zones ou de couvrir la tête ou le flanc de l'unité en colonne (de peloton ou de division).

T'ai-je aidé, Alain ? Smile

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  buriefr le Mar 14 Avr 2015 - 23:08

En fait j'ai déjà pour une section en ordre ouvert ou étendu (front 2 ou 3 pelotons) - comme déjà utilisé plein de fois . . . 
Pour le très grand (front d un bataillon) je pense en faire de deux types.  Un pour chaque type d ordre.  
Pour l ordre ouvert, il y a exactement la moitié de l effectif du bataillon.  Pour l ordre étendu on peut aller de 1 à 3 pelotons pour couvrir le front du bataillon.  mon idée était de conserver les pelotons restants sur le plateau principal. Cela permet de se souvenir de ses dimensions (pour eviter de coller les bataillons les uns sur les autres comme à seclin). De plus de ce que j'ai compris des règles,  on pioche les tirailleurs dans la ligne qui reste formée - genre 3eme rang. 
J espère que cela va être représentatif.  Je poste des photos dès que possible.
avatar
buriefr
S&B
S&B

Messages : 548
Date d'inscription : 11/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  Thierry M. le Mer 15 Avr 2015 - 15:15

Les plateaux de mouvement sont pratiques pour déplacer les troupes, mais… attention, le risque est de jouer uniquement avec ceux-ci et d'oublier certaines formations !

buriefr a écrit:Pour le très grand (front d'un bataillon) je pense en faire de deux types. Un pour chaque type d'ordre.
Pour l'ordre ouvert, il y a exactement la moitié de l'effectif du bataillon. Pour l'ordre étendu on peut aller de 1 à 3 pelotons pour couvrir le front du bataillon. Mon idée était de conserver les pelotons restants sur le plateau principal. Cela permet de se souvenir de ses dimensions (pour éviter de coller les bataillons les uns sur les autres comme à Seclin).
Bien sûr, l'important c'est la dimension du plateau, si les tirailleurs sont placés en couverture de leur ou d'une unité, ils doivent couvrir le front de cette unité (plus, en principe, un intervalle).
Alain parle de deux types de plateau parce que ses plateaux comportent des creux comme je l'ai expliqué auparavant, ce qu'il écrit est donc valable pour ce genre de plateau. Effectivement, il peut être pratique d'avoir un plateau pour les tirailleurs et un pour le reste du bataillon.


Pour ma part, je préconise les bases magnétiques de peloton (comme il est prévu dans la règle), elles sont moins esthétiques que les plateaux d'Alain mais pratiques pour les changements de formation :
- les bases sont constituées de caoutchouc magnétique collé sur du carton ou du contreplaqué mince pour la rigidité et l'épaisseur ;
- le dessous des socles des figurines est peint avec de la peinture dite « magnétique », mais en fait chargée en particules de fer (peinture ferreuse).
Avantages :
- il est plus rapide de découper une bande de caoutchouc magnétique pour la base de peloton que deux ou trois petits rectangles pour les socles ;
- les figurines soclées individuellement (comme celles de Yannick Wink , private joke jocolor ) sont magnétisables facilement grâce à la peinture ferreuse ;
- les figurines ne se repoussent pas quand vous les posez côte à côte sur la base magnétique puisqu'elles n'ont ni pôle Nord ni pôle Sud ;
- le caoutchouc magnétique pouvant perdre de sa puissance dans le temps, il est plus facile de changer les bases que de refaire tous les socles des figurines.

Quand les figurines sont bien magnétisées sur des bases épaisses, il est très facile de pousser un bataillon qu'il soit en ligne ou en colonne pourvu que la surface de jeu soit sans relief (comme mes plaques en polystyrène). Le plateau reste très pratique pour la ligne de tirailleurs.

La peinture ferreuse peut être remplacée par du papier ferreux.
Christophe (G.) a découvert des socles incluant des aimants néodymes, il nous en parlera peut-être à l'occasion.


buriefr a écrit:De plus de ce que j'ai compris des règles, on pioche les tirailleurs dans la ligne qui reste formée - genre 3e rang.
Effectivement, les nations qui emploient les soldats du troisième rang en tirailleurs, ôteront leurs pertes comme actuellement, sauf s'ils forment des pelotons supplémentaires à partir dudit troisième rang (mais il faudra peindre plus de figurines) !

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  buriefr le Mer 15 Avr 2015 - 17:06

En fait les plateaux permettent de respecter les formations du règlement du pays en question sans être tenté de passer par des formations non conformes (par exemple la potence est dans le règlement prussien, pas dans le français Crying or Very sad ). Very Happy

Pour les français j'ai 4 types de plateaux (ligne, colonne par division ouverte ou serrée, carré). Les bataillons étant le plus souvent en ligne j'ai un plateau "ligne" par bataillon (qui sert aussi au transport des figurines et à la colonne de marche). J'avais aussi un de chacun des autres type par bataillon mais l'expérience prouve que, par exemple, je n'ai jamais plus d'un bataillon en carré à la fois (d'ailleurs si quelqu'un veut des plateaux d'infanterie en carré pour 18 figurines bounce ). Cela restreint certes le nombre de formations possibles sur la table, mais je pense que c'est assez réaliste avec les remarques, par exemple de Michel Very Happy , sur le sujet.

Après c'est aussi au goût de chacun de voir ce qu'il trouve le plus pratique pour jouer. 

Pourt moi l'aimant est sur la figurine, ce qui permet de la transporter dans des boites à gateaux Twisted Evil . C'est plus une habitude qu'autre chose. Le fer existe en plein de version (caoutchouc, peinture, feuille, etc.)

PS: J'ai reçu mes premiers socles "wavgames" avec aimant neodyne intégré, je teste et poste par la suite sur ce sujet. Very Happy Very Happy 
Michel n'est pas inscrit sur ce forum, mais je peux vous envoyer les liens vers son blog. geek
avatar
buriefr
S&B
S&B

Messages : 548
Date d'inscription : 11/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  Thierry M. le Mer 15 Avr 2015 - 18:30

Les bases de peloton permettent d'effectuer tous les changements de formation. C'est juste une remarque factuelle. Cool

Comme je l'explique dans mon livret sur les formations, toutes les nations n'ont eu de cesse de se copier tout au long de l'histoire militaire et notamment lors de la période couverte par « Silex & Baïonnette » (1680-1830, en gros).
La mise en potence est une des plus anciennes manœuvres et est donc connue de tous les belligérants.
Elle est évoquée par un officier français présent à Waterloo à propos des « monstrueuses » colonnes des brigades du corps de D'Erlon.

Comme aux Échecs pour les ouvertures, une manœuvre ancienne était peu employée puisqu'il existait une manœuvre supérieure la rendant inutile mais elle pouvait quand même être utilisée dans certaines circonstances.
Elle ne figurait donc pas dans le dernier règlement à la mode mais était quand même connue.

À Waterloo, un colonel (ou lieutenant-colonel) anglais de la Foot-Guard va déployer son carré de bataillon à partir du côté droit (au lieu du front) pour que son bataillon soit en ligne sur le flanc des bataillons de la Garde Impériale quand elle est arrivée sur le front anglo-allié.
Ce changement de formation ne figurait pas dans le règlement de Dundas et le bataillon a certainement dû repasser en carré avant d'adopter une autre formation, NÉANMOINS ceci a bien été fait sur un champ de bataille historique.
On peut le faire dans la règle mais, là aussi, il faudra repasser en carré avant d'adopter une autre formation. Smile

Sinon, tu as raison, chacun fait comme il l'entend et, une fois qu'une unité est sous le feu de l'artillerie, il vaut mieux qu'elle soit en ligne sauf si elle est masquée et pas en face de la batterie !

buriefr a écrit:Pour moi l'aimant est sur la figurine, ce qui permet de la transporter dans des boîtes à gâteaux. C'est plus une habitude qu'autre chose.
Oui, on peut aussi magnétiser les plateaux ou les bases, je l'ai déjà vu, mais, là aussi, je préférerais peindre le fond de mes bases et poser du caoutchouc magnétique au fond de ma boîte de transport (une boîte à outil en plastique c'est quand même plus léger) !

buriefr a écrit:PS : J'ai reçu mes premiers socles "wavgames" avec aimant néodyme intégré, je teste et poste par la suite sur ce sujet. Very Happy Very Happy 
Michel n'est pas inscrit sur ce forum, mais je peux vous envoyer les liens vers son blog. geek
Tu veux dire Sylvain et les liens vers son site ? scratch

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  buriefr le Mer 15 Avr 2015 - 19:28

C est bien Michel dont je parlais qui a fait plein de remarques judicieuses dans son blog sur les formations à utiliser de préférence.  Cool
avatar
buriefr
S&B
S&B

Messages : 548
Date d'inscription : 11/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  buriefr le Mer 15 Avr 2015 - 19:29

avatar
buriefr
S&B
S&B

Messages : 548
Date d'inscription : 11/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  Thierry M. le Mer 15 Avr 2015 - 20:57

Laughing
Ah oui, bien sûr ! Cool

Et plus particulièrement cette page de son blog ! Wink

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  buriefr le Mer 15 Avr 2015 - 21:08

lol!
avatar
buriefr
S&B
S&B

Messages : 548
Date d'inscription : 11/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  buriefr le Jeu 16 Avr 2015 - 11:14

Plus généralement sur les tirailleurs et pour voir si j'ai bien compris :

Ordre ouvert (OO) : cela correspond à une formation qui reste relativement serrée et qui représente en particulier les tirailleurs en grandes bandes (pour le bataillon entièrement en ordre ouvert)

Ordre étendu (OE) : ce sont les tirailleurs placés devant le front ou le flanc d'une unité (utilisation "classique").

On retire les pertes sur l'unité mère, car celle-ci remplace les pertes subies par l'écran de tirailleurs au fur et à mesure (jusqu'à ce qu'elle craque au moral).
avatar
buriefr
S&B
S&B

Messages : 548
Date d'inscription : 11/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  buriefr le Jeu 16 Avr 2015 - 11:24

Thierry M. a écrit:Comme je l'explique dans mon livret sur les formations, toutes les nations n'ont eu de cesse de se copier tout au long de l'histoire militaire et notamment lors de la période couverte par « Silex & Baïonnette » (1680-1830, en gros).
La mise en potence est une des plus anciennes manœuvres et est donc connue de tous les belligérants.

L'intérêt de respecter les manuels des différentes armées est de contraindre les joueurs à avoir des comportements "historiques". Sinon il suffit d'un seul manuel identique pour tous........ Sad

Je te propose, par exemple, un système du type :

  • formation du manuel : pas de problème, Very Happy
  • formation hors manuel (nécessaire par le terrain, les circonstances, etc.) : test de 1D6 sous le niveau du bataillon (donc pour la vieille garde, finger in the nose si tu veux faire passer ton bataillon en coeur ou en champignon Very Happy , par contre plus délicat pour des jeunes recrues qui n'ont déjà pas assimilé le manuel de base Crying or Very sad ).


Qu'en penses-tu? Very Happy
avatar
buriefr
S&B
S&B

Messages : 548
Date d'inscription : 11/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  buriefr le Jeu 16 Avr 2015 - 14:16

Pour le blog de Michel, j'avais plutôt ça en tête :

REM : Pour n'avoir pas su porter la cuirasse un certain 7 décembre, Michel n'a pu terminer son admirable blog et celui-ci se termine sur donc sur ses considérations pré-réforme de 1808. Sad Crying or Very sad

La colonne par bataillons à distance de peloton d’une ou deux lignes à la fois, permet au commandant-général d’exécuter toutes les manœuvres possibles, de faire changer souvent de direction, et de marcher sur la diagonale à gauche, les têtes de colonne ayant la gauche en tête, et sur la diagonale à droite, si la droite est en tête, comme aussi changer de direction à droite.
Les changements de front par bataillons individuels sont les plus aisés, parce qu’ils ne demandent qu’une simple conversion de peloton, soit dans l’ordre naturel, soit par inversion. Leur exécution exige moins de temps que ceux que prescrit l’ordonnance, et ici aucune partie de la troupe ne présente le dos à l’ennemi.
Passage des lignes par bataillons individuels en avant par le centre : les bataillons de la seconde ligne marchent comme au passage du défilé en avant par le centre, et le déploiement se fait qu’il soit presque nécessaire de commandements généraux. Le passage des lignes en retraite n’offre pas le même avantage ; on pourra préférer celui qui est prescrit par l’ordonnance.

Une ligne d’infanterie ne peut, sans quelque danger, marcher à l’offensive, les baïonnettes des trois rangs croisés à la fois. Les inégalités du terrain, le moindre flottement présentent des obstacles dangereux à l’ensemble qu’exige une semblable attaque ; les baïonnettes du troisième rang peuvent aisément blesser les hommes du premier, parce que l’homme du troisième rang n’a pas la facilité de distinguer, comme ceux des premiers et deuxième rangs, le terrain que la ligne a à parcourir.
Pour éviter les dangers que présente cette attaque, on ne ferait charger à la baïonnette croisée que les premiers et deuxième rangs ; le troisième suivrait l’arme au bras : la ligne étant arrivée à l’emplacement occupé par l’ennemi, on ferait feu sans décroiser les baïonnettes ; le troisième rang, sans autre avertissement que le feu, se porterait en avant en tirailleurs ; mais si les ennemis résistaient au choc, au lieu de sortir de sa place, il croiserait à son tour la baïonnette, pour appuyer et forcer l’impulsion donnée par les deux premiers.

Les feux directs ou obliques sont ceux qui à la guerre présentent le moins de confusion, permettent aux colonels d’infanterie de mieux observer leurs résultats, afin de donner suite aux évolutions que les circonstances pourraient nécessiter.
Les feux de deux rangs ou feu de file sont absolument les seuls, à quelques mouvements près, qui offrent, à l’infanterie bien exercée au maniement des armes, un avantage infiniment plus marquant que ceux précités. Le troisième rang, pendant la durée de ces feux, passe son arme à l’homme du deuxième rang : cet échange se fait avec répugnance, et celui-ci tire avec moins de confiance le fusil qu’il n’a pas chargé lui-même.
La plus grande partie des officiers d’infanterie auront remarqué la difficulté presque insurmontable de faire cesser les feux de file à la guerre, une fois qu’ils sont commencés, surtout quand l’ennemi est à bonne portée ; et ces feux, malgré les commandements des officiers supérieurs, ne ressemblent plus qu’à des décharges générales ; il vaudrait donc mieux après l’exécution du feu des deux premiers rangs, marcher hardiment à l’arme blanche et décider la retraite de l’ennemi par un coup de vigueur.

REM : comme quoi la règle de Thierry est très bien écrite... cheers cheers
Evolution de ligne – Première partie.

  • Formation d’un régiment en bataille (places des officiers et sous-officiers dans les rangs et en serre-file).
  • Ouvrir et serrer les rangs.
  • Le maniement des armes.
  • La charge et l’exécution des différents feux.
  • Rompre et former, par file, section, peloton et division.
  • Ployer une ligne en colonne serrée.
  • Déployer une ligne.


Evolution de ligne – Deuxième partie.

  • Marche en bataille, en colonne serrée, et colonne de route.
  • Marche oblique et diagonale.
  • Changement de front et de direction.
  • Passage de défilé par les ailes ou le centre, soit en avant, soit en arrière de la ligne.
  • Ordre en échelons.
  • Retraite en échiquier.
  • Passage des lignes.
  • Dispositions contre la cavalerie (Des carrés).


L’école du soldat, de peloton et de bataillon, devrait être basée sur ces évolutions.

Afin d’en faciliter l’exécution, il serait essentiel outre le pas de route, le pas ordinaire et les pas accéléré, d’exercer le soldat au pas de course. Cette méthode présenterait une célérité étonnante dans la formation des différentes colonnes, ainsi que dans les déploiements. Le soldat français est plus propre que celui d’aucune autre nation à atteindre cette perfection, qui s’accorde si bien avec son intelligence.

REM : au pas de course le mouvement est de 52 cm (30cm pour le 15mm)........... (et oui c'est plus rapide que la cavalerie au pas .....). Very Happy Very Happy
avatar
buriefr
S&B
S&B

Messages : 548
Date d'inscription : 11/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  Thierry M. le Jeu 16 Avr 2015 - 14:35

buriefr a écrit:… les tirailleurs placés devant le front ou le flanc d'une unité (utilisation "classique").
Oui, l'« utilisation classique » des tirailleurs est de harceler les troupes ennemies tout en protégeant les unités amies, ceci quel que soit l'écartement adopté. Cool
Les unités en ordre serré étaient donc toujours précédées d'une ligne de tirailleurs issus d'elles-mêmes ou d'unités spécialisées.
Une unité en ordre serré qui n'était plus protégée par des tirailleurs était sûre d'avoir de lourdes pertes (notamment dans l'encadrement).
Par exemple, l'écran en ordre ouvert des Anglais repoussait l'écran en ordre étendu des Français, les unités françaises avançaient donc à l'aveuglette sans écran.
C'est tout ceci que j'ai essayé de reproduire dans « Silex & Baïonnette », c'est pour ça qu'il peut y avoir un test de confrontation entre deux lignes de tirailleurs.


buriefr a écrit:Ordre ouvert (OO) : cela correspond à une formation qui reste relativement serrée et qui représente en particulier les tirailleurs en grandes bandes (pour le bataillon entièrement en ordre ouvert)
Avis à nos lecteurs, attention au terme « grande bande » qui peut prêter à confusion en faisant croire que c'est le « bordel » dans les rangs ce qui est complètement faux.
Pour passer en ordre ouvert (OO), les files sur deux rangs s'écartent d'un pas (0,65 mètre) en avançant ou sur place, puis les soldats du deuxième rang se décalent d'un pas à gauche, ce qui masque l'espace entre les soldats du premier rang : on ne voit donc pas à travers la ligne de tirailleurs.

80 files sur 2 rangs en Ordre Serré :
- ••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
- ••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Les files se sont espacées d'un pas :
- • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •
- • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Les soldats du deuxième rang ont fait un pas à gauche, les 40 binômes sont désormais en Ordre Ouvert (le 3e binôme à partir de la droite est repéré en rouge) :
- • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •  • •
-• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •  • •

----------------------------

buriefr a écrit:Ordre étendu (OE) : ce sont les tirailleurs placés devant le front ou le flanc d'une unité…
Pour passer en ordre étendu (OÉ), les files sur deux rangs s'écartent d'au moins trois pas en avançant ou sur place, puis les soldats du deuxième rang se décalent d'un pas à gauche, l'espace entre les soldats du premier rang n'est pas masqué : on voit donc à travers la ligne de tirailleurs.
40 files sur 2 rangs en Ordre Serré :
- ••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
- ••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Les files se sont espacées d'au moins trois pas :
- •   •   •   •   •   •   •   •   •   •    •   •   •   •   •   •   •   •   •   •    •   •   •   •   •   •   •   •   •   •    •   •   •   •   •   •   •   •   •   •
- •   •   •   •   •   •   •   •   •   •    •   •   •   •   •   •   •   •   •   •    •   •   •   •   •   •   •   •   •   •    •   •   •   •   •   •   •   •   •   •

Les soldats du deuxième rang ont fait un pas à gauche, les 20 binômes sont désormais en Ordre Étendu (le 3e binôme à partir de la droite est repéré en rouge) :
- •   •   •   •   •   •   •   •   •   •    •   •   •   •   •   •   •   •   •   •    •   •   •   •   •   •   •   •   •   •    •   •   •   •   •   •   •      •   •
-•   •   •   •   •   •   •   •   •   •    •   •   •   •   •   •   •   •   •   •    •   •   •   •   •   •   •   •   •   •    •   •   •   •   •   •   •      •   •

Début mai, je devrais être plus serein et je pourrai reprendre l'écriture du livret : « Formations et changements ». Very Happy


buriefr a écrit:On retire les pertes sur l'unité mère, car celle-ci remplace les pertes subies par l'écran de tirailleurs au fur et à mesure (jusqu'à ce qu'elle craque au moral).
Oui, c'est le moyen simple que j'ai trouvé pour simuler la rotation des pelotons ou l'utilisation du troisième rang (sauf, dans ce dernier cas, si le joueur créé un tiers de peloton en plus). Smile

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  Thierry M. le Jeu 16 Avr 2015 - 15:05

buriefr a écrit:
Thierry M. a écrit:Comme je l'explique dans mon livret sur les formations, toutes les nations n'ont eu de cesse de se copier tout au long de l'histoire militaire et notamment lors de la période couverte par « Silex & Baïonnette » (1680-1830, en gros).
La mise en potence est une des plus anciennes manœuvres et est donc connue de tous les belligérants.
L'intérêt de respecter les manuels des différentes armées est de contraindre les joueurs à avoir des comportements "historiques". Sinon il suffit d'un seul manuel identique pour tous… Sad
Je comprends ton désappointement, Alain, mais l'Histoire est ainsi faite. Smile
Alain, ne t'inquiète pas, il y aura suffisamment de différences entre les Français de 1805-1807 et les Prussiens de 1806-1807 pour que tu sois content de jouer les premiers contre les deuxièmes ! Wink

buriefr a écrit:Je te propose, par exemple, un système du type :

  • formation du manuel : pas de problème, Very Happy
  • formation hors manuel (nécessité par le terrain, les circonstances, etc.) : test de 1D6 sous le niveau du bataillon (donc pour la Vieille Garde, finger in the nose si tu veux faire passer ton bataillon en cœur ou en champignon Very Happy , par contre plus délicat pour des jeunes recrues qui n'ont déjà pas assimilé le manuel de base Crying or Very sad ).

Qu'en penses-tu ? Very Happy
J'ai promis de ne plus toucher à la règle avant plusieurs années, je ne peux pas me prononcer, désolé Alain. Neutral

Pour manœuvrer, un soldat doit savoir : marcher en cadence, tourner d'un quart de tour à droite ou à gauche et faire demi-tour.
Les changements de formations c'est le commandant et l'encadrement du bataillon qui doivent les maîtriser.
En un mois, les recrues savent marcher au pas, etc.
Pour l'encadrement, l'apprentissage est beaucoup plus long.
C'est pour ça que Napoléon change l'organisation des bataillons qui passent de 9 à 6 pelotons (plus d'hommes, moins d'encadrement).
C'est pour ça qu'il crée l'école de Fontainebleau.
C'est pour ça que les tirailleurs entraînés tiraient sur l'encadrement (en Espagne, les pertes françaises en officiers étaient très élevées).
C'est pour ça que la Landwehr prussienne est semi-rapide dans la règle et ne peut pas former le carré creux.
C'est pour ça que les unités de la Garde manœuvrent sur huit pelotons (Garde Impériale, royaume français de Hollande, royaume français d'Italie, royaume français de Westphalie, royaume français d'Espagne, royaume français de Naples).

Dans le livret : « Formations et changements » il y aura une partie commune à tous les pays (comme la mise en potence), mais chaque pays aura ses manœuvres spécifiques (comme le passage de deux à quatre rangs des Anglais et des Fusiliers prussiens). Cool

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  buriefr le Jeu 16 Avr 2015 - 15:09

Thierry M. a écrit:
J'ai promis de ne plus toucher à la règle avant plusieurs années, je ne peux pas me prononcer, désolé Alain. Neutral

Tu peux très bien inclure ce point dans le livret sur les formations. Ainsi tu ne touches pas à la règle Very Happy
avatar
buriefr
S&B
S&B

Messages : 548
Date d'inscription : 11/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  Thierry M. le Jeu 16 Avr 2015 - 15:40

buriefr a écrit:Pour le blog de Michel, j'avais plutôt ça en tête :
Ah, je croyais que mon lien dirigeait sur les bonnes pages ?
Quel est le bon lien ?

buriefr a écrit:REM : Pour n'avoir pas su porter la cuirasse un certain 7 décembre, Michel n'a pu terminer son admirable blog et celui-ci se termine sur donc sur ses considérations pré-réforme de 1808. Sad Crying or Very sad
Tu me fais de la peine, Alain. No
As-tu peint sa figurine ? Dois-je augmenter la valeur de ses caractéristiques pour te consoler ? Wink

buriefr a écrit:
La colonne par bataillons à distance de peloton d’une ou deux lignes à la fois…
On peut tout faire avec la règle car tout ce qu'écrit le grand Michel se passe au niveau du général de division.

buriefr a écrit:REM : comme quoi la règle de Thierry est très bien écrite... cheers cheers
Embarassed  Embarassed  Embarassed
Merci Alain. Very Happy

buriefr a écrit:L’école du soldat, de peloton et de bataillon, devrait être basée sur ces évolutions.
« L’école du soldat » c'est ce que doit apprendre la recrue qui, du coup, deviendra un soldat.
« L’école de peloton » c'est ce que doit apprendre le sous-officier (les soldats sachant lire et écrire et ayant appris sur le tas pendant la campagne, étaient nommés sous-officiers dès qu'une place se présentait).
« L’école de bataillon » c'est ce que doit apprendre l'officier (les sous-officiers les plus intelligents étaient nommés officiers dès qu'une place se présentait).

buriefr a écrit:Afin d’en faciliter l’exécution, il serait essentiel outre le pas de route, le pas ordinaire et les pas accéléré, d’exercer le soldat au pas de course. Cette méthode présenterait une célérité étonnante dans la formation des différentes colonnes, ainsi que dans les déploiements. Le soldat français est plus propre que celui d’aucune autre nation à atteindre cette perfection, qui s’accorde si bien avec son intelligence.

REM : au pas de course le mouvement est de 52 cm (30 cm pour le 15mm)........... (et oui c'est plus rapide que la cavalerie au pas .....). Very Happy Very Happy
C'est plus rapide mais c'est plus fatiguant !
Je pense que ce qui était possible avec les soldats du camp de Boulogne ne l'était plus en 1808 et après.
C'est pour ça que cette proposition n'a jamais été adoptée. Smile

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  buriefr le Jeu 16 Avr 2015 - 15:46

Thierry M. a écrit:
buriefr a écrit:Pour le blog de Michel, j'avais plutôt ça en tête :
Ah, je croyais que mon lien dirigeait sur les bonnes pages ?
Quel est le bon lien ?
Pas besoin du lien, c'est la citation exacte des bonnes pages....... Very Happy
avatar
buriefr
S&B
S&B

Messages : 548
Date d'inscription : 11/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  Thierry M. le Jeu 16 Avr 2015 - 15:53

buriefr a écrit:
Thierry M. a écrit:
J'ai promis de ne plus toucher à la règle avant plusieurs années, je ne peux pas me prononcer, désolé Alain. Neutral
Tu peux très bien inclure ce point dans le livret sur les formations. Ainsi tu ne touches pas à la règle Very Happy
Oui, bien sûr. Cool

Mais, comme je le dis ci-dessous, il y aura suffisamment de différences pour que les joueurs soient éblouis par le « CHROME » sans qu'il soit nécessaire d'ajouter un point de règle supplémentaire.
C'est pour ça qu'il faut, à mon humble avis, attendre quelques années avant de réfléchir avec tous ceux qui, comme toi, se passionnent pour l'Histoire, aux éventuels changements à apporter à « Silex & Baïonnette ». Very Happy
Thierry M. a écrit:Dans le livret : « Formations et changements » il y aura une partie commune à tous les pays (comme la mise en potence), mais chaque pays aura ses manœuvres spécifiques (comme le passage de deux à quatre rangs des Anglais et des Fusiliers prussiens).

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  buriefr le Jeu 16 Avr 2015 - 15:55

buriefr a écrit:REM : Pour n'avoir pas su porter la cuirasse un certain 7 décembre, Michel n'a pu terminer son admirable blog et celui-ci se termine sur donc sur ses considérations pré-réforme de 1808. Sad Crying or Very sad
Tu me fais de la peine, Alain. No
As-tu peint sa figurine ? Dois-je augmenter la valeur de ses caractéristiques pour te consoler ? Wink

C'est pas grave, je joue Jean comme tu le sais. cheers

De plus Michel fonçait déjà tête baissée doit devant, si tu lui met un bandeau sur les yeux..... tu me diras que c'est chantant en rouge et noir. Smile

En plus il n'avait jamais assez de figurines (la dernière fois qu'il en a réclamé à son marchand, on lui a répondu "encore des figurines, mais où voulez-vous que j'en trouve?"). Very Happy
avatar
buriefr
S&B
S&B

Messages : 548
Date d'inscription : 11/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  Thierry M. le Jeu 16 Avr 2015 - 15:58

buriefr a écrit:Pas besoin du lien, c'est la citation exacte des bonnes pages… Very Happy
D'accord. Smile

Si tu veux discuter sur le texte du grand Michel je te suggère d'ouvrir un sujet contenant le dit texte, dans le forum : « À tête reposée… ». Cool

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  Thierry M. le Jeu 16 Avr 2015 - 16:02

buriefr a écrit:En plus il n'avait jamais assez de figurines (la dernière fois qu'il en a réclamé à son marchand, on lui a répondu "encore des figurines, mais où voulez-vous que j'en trouve?"). Very Happy
Oui, je m'en souviens, le marchand — assez vulgaire — avait ajouté, texto : « Voulez-vous que j'en ch… ! »affraid  What a Face Laughing Wink

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  buriefr le Jeu 16 Avr 2015 - 17:49

De mémoire c'était le jour des bons mots.........
avatar
buriefr
S&B
S&B

Messages : 548
Date d'inscription : 11/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plateau de mouvement pour tirailleurs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum