Manœuvrabilité d'une brigade (page 35)

Aller en bas

Manœuvrabilité d'une brigade (page 35) Empty Manœuvrabilité d'une brigade (page 35)

Message par Thierry M. le Mer 11 Nov 2015 - 12:34

Ce point de règle est supprimé dans la règle à venir.
Il est trop compliqué, pas intuitif et, donc, « anti-ludique ». Même l'auteur l'oublie. Rolling Eyes
Lors du week-end chez les GOT, à un moment, je me suis aperçu que j'avais complètement oublié de faire jouer ce point de règle ! Embarassed

_________________
« La perte d'espoir, plutôt que la perte de vies humaines, est le facteur qui décide vraiment des guerres, des batailles et même des combats les plus minimes. »
Basil Henry Liddell Hart, 1895-1970

Site : http://silex-et-baionnette.fr/
Thierry M.
Thierry M.
Admin

Messages : 1590
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 62
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Manœuvrabilité d'une brigade (page 35) Empty Re: Manœuvrabilité d'une brigade (page 35)

Message par L'Aigle Rouennais le Mer 11 Nov 2015 - 20:51

Bonsoir Thierry,

Si tu supprimes ce point, toutes les nationalités vont manœuvrer aussi rapidement les unes que les autres.
Par exemple les brigades de landwehr n'auront plus de malus pour manœuvrer !? Suspect
De ce fait vas tu revoir le budget ?

Amicalement.

@ +Michel.
L'Aigle Rouennais
L'Aigle Rouennais
Possesseurs S&B

Messages : 293
Date d'inscription : 08/02/2013
Localisation : CANTELEU

Revenir en haut Aller en bas

Manœuvrabilité d'une brigade (page 35) Empty Re: Manœuvrabilité d'une brigade (page 35)

Message par Thierry M. le Mer 11 Nov 2015 - 21:58

Bonsoir Michel,

Oui, tu as raison, j'avais oublié ce point. Embarassed
Il y a eu le même son de cloche (mais moins pointu que toi) sur le forum des jeux d'histoire.
Donc, après avoir lu les réactions, je vais le laisser en le modifiant légèrement. Merci Michel. Smile

Bonne nuit,
Amitiés,
Thierry.

Modifications envisagées :
– pénaliser uniquement l'infanterie (c'est sous-entendu dans la règle mais pas précisé explicitement) ?
– pénaliser les unités qui sont S-R ?
– pénaliser les unités qui sont B ou C ?
– pénaliser les unités qui sont S-R et B ou C ?
– autres ?

Vous pouvez intervenir (vous savez bien que ça m'aide à réfléchir Cool )


Dernière édition par Thierry M. le Mer 11 Nov 2015 - 22:27, édité 1 fois

_________________
« La perte d'espoir, plutôt que la perte de vies humaines, est le facteur qui décide vraiment des guerres, des batailles et même des combats les plus minimes. »
Basil Henry Liddell Hart, 1895-1970

Site : http://silex-et-baionnette.fr/
Thierry M.
Thierry M.
Admin

Messages : 1590
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 62
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Manœuvrabilité d'une brigade (page 35) Empty Re: Manœuvrabilité d'une brigade (page 35)

Message par L'Aigle Rouennais le Mer 11 Nov 2015 - 22:13

Thierry,

je viens de lire les réactions sur le forum des jeux d'histoire et je suis entièrement d'accord avec ce qui a été écrit. Cool

Si tu tiens vraiment à modifier ce point important, je vote pour ta première proposition , à savoir :

pénaliser uniquement l'infanterie (c'est sous-entendu dans la règle mais pas précisé explicitement.

Amicalement.

@ +Michel.
L'Aigle Rouennais
L'Aigle Rouennais
Possesseurs S&B

Messages : 293
Date d'inscription : 08/02/2013
Localisation : CANTELEU

Revenir en haut Aller en bas

Manœuvrabilité d'une brigade (page 35) Empty Re: Manœuvrabilité d'une brigade (page 35)

Message par Thierry M. le Mer 11 Nov 2015 - 22:42

Merci Michel. Cool

D'autres réactions ?

Je pensais ôter, en plus de la cavalerie, les unités ayant un statut niveau « A » de la liste en me référant à la description des statuts, donnée page 8 :
Règle 2015 a écrit:Troupe A (A) : unités Aguerries ayant participé à au moins une bataille, ou exercées et motivées.
Troupe B (B) : « les Bleus », troupes de qualité moyenne, ou entraînées mais n’ayant jamais combattu.
Troupes C (C) : Conscrits ou Civils, troupes venant d’être recrutées, milices.
Les colonels et les brigadiers commandant des unités statuts A savent manœuvrer car eux aussi ont fait au moins une bataille. Non ? scratch

Évidemment, cela rendrait nécessaire une révision des caractéristiques des unités comme, justement, la landwehr de bataille, puisque Nicolas-Denis m'a encore redit ce week-end que les Westphaliens (landwehr, donc) étaient nuls en 1815 !

_________________
« La perte d'espoir, plutôt que la perte de vies humaines, est le facteur qui décide vraiment des guerres, des batailles et même des combats les plus minimes. »
Basil Henry Liddell Hart, 1895-1970

Site : http://silex-et-baionnette.fr/
Thierry M.
Thierry M.
Admin

Messages : 1590
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 62
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Manœuvrabilité d'une brigade (page 35) Empty Re: Manœuvrabilité d'une brigade (page 35)

Message par franckT le Mer 11 Nov 2015 - 23:24

oui : nicolas a raison. 
& les bataillons "elbe" & "rhin" étaient encore plus "non fiables" que les westphaliens.

_________________
Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre. KarlM
http://ordresdebatailles.forum2jeux.com/f9-ordres-de-batailles
franckT
franckT
Possesseurs S&B

Messages : 485
Date d'inscription : 08/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Manœuvrabilité d'une brigade (page 35) Empty Re: Manœuvrabilité d'une brigade (page 35)

Message par Thierry M. le Mer 11 Nov 2015 - 23:55

Merci pour ton intervention, Franck. Cool
--------------

Pour ma part, je sais que tous les anciens alliés des Français marchaient à contrecœur sous les ordres des Prussiens et qu'il y eut plusieurs cas de désobéissance d'unités entières (ex-Saxons et ex-Westphaliens).
Donc, ils étaient nuls parce qu'ils n'obéissaient pas aux ordres, d'accord, je trouve que c'est un jugement à l'emporte-pièce mais admettons.
Pour autant : la nullité inclut-elle le fait de ne pas savoir marcher en ligne à côté des autres bataillons ?
Ces hommes de la landwehr étaient-ils des soldats entraînés ? En effet, ils portaient encore leurs anciens uniformes (notamment les ex-Westphaliens). scratch
Est-ce que les officiers prussiens les faisaient manœuvrer en colonne serrée pour les garder sous contrôle ? D'après ce que j'ai pu lire il semble que non.

Pour différencier l'entraînement à la manœuvre j'utilise la classe.
Pour l'instant, la classe peut prendre trois valeurs : R (pour rapide), SR (pour semi-rapide) et I (pour irrégulier ou inapte pour l'artillerie).
Le statut sert pour les tests de moral (classiques et de confrontation) mais aussi pour le test de commandement (obéir ou pas à un changement d'ordre), est-ce qu'il faut une caractéristique supplémentaire pour les changements d'ordre ? scratch
Bon, je vais me coucher, la nuit porte conseil ! Cool

_________________
« La perte d'espoir, plutôt que la perte de vies humaines, est le facteur qui décide vraiment des guerres, des batailles et même des combats les plus minimes. »
Basil Henry Liddell Hart, 1895-1970

Site : http://silex-et-baionnette.fr/
Thierry M.
Thierry M.
Admin

Messages : 1590
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 62
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Manœuvrabilité d'une brigade (page 35) Empty Re: Manœuvrabilité d'une brigade (page 35)

Message par JackNap1948 le Jeu 12 Nov 2015 - 8:35

Thierry M. a écrit:Bonsoir Michel, Oui, tu as raison, j'avais oublié ce point. Il y a eu le même son de cloche (mais moins pointu que toi) sur le forum du Jeu d'histoire. Donc, après avoir lu les réactions, je vais le laisser en le modifiant légèrement. Merci Michel. Bonne nuit, Amitiés, Thierry.
Salut Thierry.
Merci de n'avoir pas mis de " S " à cloche, Gilles et moi aurions sans doute été quelque peu déçus.  Wink  Rolling Eyes  Laughing  Rolling Eyes  Wink
Si le "son de cloche" était moins pointu, c'était uniquement pour que tu ne te blesses pas dessus, les "fondements" sont importants.  Very Happy  Rolling Eyes  Very Happy
Merci de laisser ce point qui n'est certes pas essentiel mais qui est tout de même historique, ce que ta règle se veut de respecter le plus fidèlement possible.
Bonne journée et à plus tard.
Amicalement.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.[/size]
JackNap1948
JackNap1948
Possesseurs S&B

Messages : 178
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 71
Localisation : 93 + 83 + 22

Revenir en haut Aller en bas

Manœuvrabilité d'une brigade (page 35) Empty Re: Manœuvrabilité d'une brigade (page 35)

Message par franckT le Ven 13 Nov 2015 - 1:16

Thierry M. a écrit:Pour ma part, je sais que tous les anciens alliés des Français marchaient à contrecœur sous les ordres des Prussiens et qu'il y eut plusieurs cas de désobéissance d'unités entières (ex-Saxons et ex-Westphaliens).
Donc, ils étaient nuls parce qu'ils n'obéissaient pas aux ordres, d'accord, je trouve que c'est un jugement à l'emporte-pièce mais admettons.
Pour autant : la nullité inclut-elle le fait de ne pas savoir marcher en ligne à côté des autres bataillons ?
Ces hommes de la landwehr étaient-ils des soldats entraînés ? En effet, ils portaient encore leurs anciens uniformes (notamment les ex-Westphaliens). scratch
Est-ce que les officiers prussiens les faisaient manœuvrer en colonne serrée pour les garder sous contrôle ? D'après ce que j'ai pu lire il semble que non.

Pour différencier l'entraînement à la manœuvre j'utilise la classe.
Pour l'instant, la classe peut prendre trois valeurs : R (pour rapide), SR (pour semi-rapide) et I (pour irrégulier ou inapte pour l'artillerie).
Le statut sert pour les tests de moral (classiques et de confrontation) mais aussi pour le test de commandement (obéir ou pas à un changement d'ordre), est-ce qu'il faut une caractéristique supplémentaire pour les changements d'ordre ? scratch
je pense que les landwehrs "de l'Ouest" avaient tout simplement moins d'entrainement : en effet les silésiens & autres prussiens se comportaient de la même manière lors de leurs assemblements en 1813 & ils ont mis cette année-là à se former & ils avaient l'air plus aguerris à côté des westphaliens & autres rhénans l'année suivante, avec de nouveaux uniformes, mais seront présent en belgique en 1815. ils devraient être d'1 moral de recrue avec un entrainement quasi-nul & tentaient d'appliquer les ordres qu'ils recevaient...?

pour ce qui est des vétérans des unités de ligne : c'est tout différent, leurs équipements (eux les ont conservés) & les contacts passés avec leur ancien allié font qu'ils mettent (parfois) peu d'ardeur à combattre, effectivement ; ils seront d'ailleurs absent en belgique en 1815. ils devraient conserver un moral de vétéran avec un entraînement conséquent, la réception des ordres par contre...?

_________________
Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre. KarlM
http://ordresdebatailles.forum2jeux.com/f9-ordres-de-batailles
franckT
franckT
Possesseurs S&B

Messages : 485
Date d'inscription : 08/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Manœuvrabilité d'une brigade (page 35) Empty Re: Manœuvrabilité d'une brigade (page 35)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum