Diorama Compagnie d'infanterie légère

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  Salaberry le Ven 20 Nov 2015 - 2:07

Habemus Papam a écrit:Superbe réalisation. 

Vi vi, je sais, il y a du boulot avec moi.

Pour ça oui!!
Cela dit, étant issu du même moule que Scratch, j'apprécie la mine d'or d'infos partagée ici. Merci à tous, je vais aller me coucher moins con qu'au lever.

Salaberry

Salaberry

Messages : 85
Date d'inscription : 10/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  Salaberry le Ven 20 Nov 2015 - 2:46

Bon, au tour du dio de Fred maintenant.
Primo) La présentation du dio est vraiment agréable. Le socle en bois laissé "en l'état", c'est hyper classe. Contrairement à d'autres, j'aime la première photo, à contre-jour. L'ensemble ressort encore plus (surtout le blanc sur les uniformes, avec un contraste que je trouve saisissant). Très bien joué.
Deuxio) LE NOMBRE!!!!! La somme de travail derrière tant de peinture - et la qualité de la réalisation - m'impressionnent.
J'apprécie les variations des poses dans la ligne: ça fait très vivant, et pourtant on parle de quoi, 4-5 poses ? au total, répétées et agencées de façon à éviter la sensation qu'on regarde les mêmes 4-5 poses. Là aussi, c'est très réussi.
Tertio) La section tambours et le chef de musique: je dis summa cum laude! YÉ! Et tu as obtenu une création BALD! Chanceux.

Donc en gros, merci de nous afficher ça.

Salaberry

_________________
Sans le travail, le talent n'est qu'une sale manie - Brassens
avatar
Salaberry

Messages : 85
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : Montréal, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  Fredd05 le Ven 20 Nov 2015 - 11:19

Habemus Papam a écrit:Je profite de ton post, Fredd, dis moi si ça gène.
Non pas de problème !! Wink
avatar
Fredd05

Messages : 153
Date d'inscription : 09/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  Fredd05 le Ven 20 Nov 2015 - 11:33

Salaberry a écrit:Bon, au tour du dio de Fred maintenant.
Primo) La présentation du dio est vraiment agréable. Le socle en bois laissé "en l'état", c'est hyper classe. Contrairement à d'autres, j'aime la première photo, à contre-jour. L'ensemble ressort encore plus (surtout le blanc sur les uniformes, avec un contraste que je trouve saisissant). Très bien joué.
Deuxio) LE NOMBRE!!!!! La somme de travail derrière tant de peinture - et la qualité de la réalisation - m'impressionnent.
J'apprécie les variations des poses dans la ligne: ça fait très vivant, et pourtant on parle de quoi, 4-5 poses ? au total, répétées et agencées de façon à éviter la sensation qu'on regarde les mêmes 4-5 poses. Là aussi, c'est très réussi.
Tertio) La section tambours et le chef de musique: je dis summa cum laude! YÉ! Et tu as obtenu une création BALD! Chanceux.

Donc en gros, merci de nous afficher ça.

Salaberry
Euh bon ben merci... Embarassed
Pour le socle, il n'a reçu que du vernis. Déjà ça le protège et ensuite ça évite que ça n'en mette partout.
J'ai aussi passé un coup de vernis sur le plateau lui-même et pas seulement sur les bords.
Mais attention, il faut également équilibrer les couches de vernis et donc une couche en dessous pour que le plateau ne se gondole pas Wink

Le nombre... Je ne suis même pas à la cheville du projet de Bald et en dessous du projet initial mais j'aime bien le résultat.
Pour les poses il n'y a en effet que 4 poses. Ce n'est cependant pas réaliste puisque tous les soldats se tenaient dans la même position sous peine de voir l'alignement se déliter. Et je peux témoigner dans ce sens puisqu'il m'a sans cesse fallu jouer avec les postures pour conserver la formation, décaler légèrement les figs pour qu'elles gardent leur place, etc...

Pour les tambours, je me suis pas mal tâté... En fait, pour créer une réelle impression de masse, je voulais à l'origine mettre une seconde compagnie 10 mètres derrière la première, et montrer par là non seulement le nombre mais aussi un effet rouleau compresseur.
Bon à un moment il faut aussi que ça se termine et là, franchement, j'en avais un peu marre ! Ca m'obligeait à repartir sur 80/100 figs de plus donc non !!
Le tambour major m'avait été envoyé par Bald il y a longtemps et même si sa posture très défilé semble un peu anachronique là, il a la posture du mec qui n'a pas peur du chaos qui va déferler autour de lui.
En ce sens, il est bien dans son époque et dans la notre non ? Wink
avatar
Fredd05

Messages : 153
Date d'inscription : 09/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  Bald le Ven 20 Nov 2015 - 12:36

Fredd05 a écrit:

Pour les poses il n'y a en effet que 4 poses. Ce n'est cependant pas réaliste puisque tous les soldats se tenaient dans la même position sous peine de voir l'alignement se déliter. 
 Difficile de garder exactement la même position lorsqu'on vient de se taper une vingtaine de borne à pied (si c'est pas plus) lorsqu'il faut marcher par dessus les morts ou tout autre relief du paysage et  lorsqu'on voit la mort en face tout de même.  scratch

En tout cas je triple like ce dio avec tous ces figurants que j'ai eu l'occasion de voir de près ...  cheers

_________________
Pour connaître vraiment quelqu'un il faut avoir mangé un minot de sel avec lui.
avatar
Bald

Messages : 165
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 43
Localisation : Saint-Cyprien (42)

http://la-petite-armee.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  Hulk le Ven 20 Nov 2015 - 14:09

Bon, je vais faire simple, SUPERBE (même si côté plantouille .....)
avatar
Hulk

Messages : 79
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 55
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  Thierry M. le Ven 20 Nov 2015 - 14:36

Bald a écrit:Difficile de garder exactement la même position lorsqu'on vient de se taper une vingtaine de borne à pied (si c'est pas plus) lorsqu'il faut marcher par dessus les morts ou tout autre relief du paysage et lorsqu'on voit la mort en face tout de même. scratch
Lors des marches stratégiques les soldats marchent librement, c'est lorsqu'ils arrivent sur le champ de bataille qu'ils se forment en ordre serré. Cool
En fonction des circonstances, le bataillon se formait alors en colonne de peloton ou en colonne de division (la colonne de division sur les pelotons du centre, dite d'attaque, était peu voire pas du tout utilisée).
Il passait en ligne quand il arrivait dans la zone de feu de l'artillerie ennemie.
Les généraux de l'époque choisissaient des plaines pour se battre (sauf rencontres).
Quand l'unité était en ligne, les soldats (cavaliers) pratiquaient le passage d'obstacle (arbre isolé, cabanes, cadavre, etc.) en marchant, le bataillon (escadron) n'était pas ralenti.
Quand il y avait beaucoup de cadavres il fallait les enjamber, la marche était ralentie du fait des pauses nécessaire au réalignement, sans oublier le fameux ordre : « Serrez les rangs », ordonné quand les deuxième et troisième rangs n'étaient plus à la distance réglementaire du précédent.
Les soldats ne voyaient la mort en face que quand elle arrivait sur eux. Par un phénomène psychologique et physique : chimie et signal électrique augmenté, le boulet qui arrive dans votre direction semble mettre une éternité.
Ces hommes sont d'abord des soldats sauf les conscrits qui, même s'ils sont entraînés à marcher et à changer de formation, sont toujours très « étonnés » par le bruit, la fumée et la mort de leurs camarades. No

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  Bald le Ven 20 Nov 2015 - 15:01

J'avais bien compris qu'ils ne marchaient pas ainsi pendant 20 bornes. Ce que je veux dire c'est que le principale était de garder l'alignement, d'essayer de marcher d'un même pas et si possible à peu près à la même vitesse. La dessus je n'ai rien à redire. 
Par contre avec la fatigue, cela ne me choque pas que les simples chasseurs portent leur fusil comme ils le peuvent (une main, deux mains, dans la pliure du coude ...), pourvu qu'il repose sur l'épaule gauche.

_________________
Pour connaître vraiment quelqu'un il faut avoir mangé un minot de sel avec lui.
avatar
Bald

Messages : 165
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 43
Localisation : Saint-Cyprien (42)

http://la-petite-armee.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  Thierry M. le Ven 20 Nov 2015 - 15:45

Oui, sur la route, ils sont, en principe, sur trois (ou deux) files et font à peu près ce qu'ils veulent, ils peuvent parler et ont même le droit de fumer et il y a des pauses à intervalles réguliers.
Ils doivent juste respecter une certaine vitesse, aidés en cela par les tambours.


Par contre, une fois en ordre serré sur le champ de bataille, les soldats manœuvrent comme un seul homme : on démarre du même pied tous en même temps, la longueur du pas est la même pour tous, la position du fusil est la même pour tous, etc.
Pour le port du fusil, les changements sont ordonnés par le commandant du bataillon (ainsi que la mise au canon de la baïonnette).
Tout ceci est très important car un changement de formation ou un tir peut être commandé à tout moment et les soldats doivent obéir instantanément.
Ça me fait penser à mon service militaire… Rolling Eyes

Évidemment, pour un figuriniste ça doit être très chiant !
Les figurines sont toutes dans la même position : le même pied en avant, le même bras en l'air, la même position du fusil, etc.


Sur quoi peut-on jouer : l'expression du visage, la position de la tête (quand l'unité est arrêtée), la couleur des capotes (plus ou moins beige, écrue, voire grise), une différence de teinte dans les uniformes (le bleu de l'uniforme du vétéran à chevron sera peut-être plus pâle que celui du nouveau qui arrive du dépôt), une pièce sur un vêtement (mais dans la même couleur), le havresac en peau de vache n'aura pas les mêmes taches que celui du voisin.
Les couvres-shakos ne sont pas forcément de la même couleur, mais ils doivent tous en porter ou aucun.
Les capotes sont enfilées par tous ou aucun, ils ont tous le pompon ou aucun, etc.
La tenue doit être u-ni-forme !

Il y a plus de latitude quand le bataillon (en ligne ou en colonne) est à l'arrêt au repos (les rangs sont espacés), les soldats sont en ligne mais l'un fume, un autre est appuyé sur son fusil, un lit une lettre, un nettoie son fusil, etc.

Oui, décidément, pour un figuriniste, peindre une unité complète ça doit être très chiant ! What a Face

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  Habemus Papam le Ven 20 Nov 2015 - 18:16

Thierry M. a écrit:...
Les couvres-shakos ne sont pas forcément de la même couleur, mais ils doivent tous en porter ou aucun.
Les capotes sont enfilées par tous ou aucun, ils ont tous le pompon ou aucun, etc.
La tenue doit être u-ni-forme !...

Ça c'est le coup de massue, j'étais à deux doigts d'être attiré par un diorama Empire... C'est cuit.
Mais cette uniformité peut elle être dissociée par "cellule". Par exemple dès le niveau de la section, de la compagnie, du bataillon, du régiment ?
Ou entre corporations : Grenadier, Fusiliers, Voltigeurs ?

Oui, décidément, pour un figuriniste, peindre une unité complète ça doit être très chiant ! What a Face

Sur ce coup là, c'est un doux euphémisme, mais il y aura de la résistance ! Je suis convaincu qu'au bout d'une centaine de mètres, les jambes devaient se balader toutes seules du moment que la vitesse et l'alignement étaient conservés.

-----

Alors justement, pour les manteaux. Je pense à Austerlitz en décembre en Tchéquie.
On en a rapidement parlé avec Fredd, mais je suis très curieux de lire vos avis que j'imagine beaucoup plus tranchés que l'idée que j'en garde.

Toutes les représentations picturales (et donc cinématographiques) montrent des gus sans capote (et sans neige d'ailleurs, je sais bien que le "soleil d'Austerlitz").
Je ne peux y croire, d'autant qu'ils ont passé la nuit dans la neige et que la bataille commence dans le brouillard.
Même question pour ceux d'en face finalement.
avatar
Habemus Papam

Messages : 78
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 57
Localisation : Montoldre 03

http://dioramas-et-figurines.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  Fredd05 le Ven 20 Nov 2015 - 18:30

Je suis TRES dubitatif à chaque fois que je lis des commentaires disant que les soldats DOIVENT être uniformes.
Mais je n'en ai pas après toi Thierry.
Ils DOIVENT l'être oui, mais cela ne veut pas dire qu'il le sont !
L'exemple que je prend tout le temps est actuel.
La Gendarmerie a été dotée d'une nouvelle tenue. Pendant 3 plombes sur le bord de la route ou à la télé on voyait des gendarmes avec la nouvelle tenue, avec l'ancienne, avec un mélange des deux, avec des tenues pas officielles sur le terrain, avec des tenues spécifique à un métier, etc... Et tout ça dans un contexte économique ou de campagne complètement différent.
Alors oui, ils se devaient d'être uniformes mais je ne peux qu'émettre des doutes énormes quant à la réalité de ceci sur un terrain de campagne au 19ème siècle.
On dirait les discussions de reconstituteurs imposant un seul et même bleu à tous les participants.
C'est aberrant.
A mon sens Wink
avatar
Fredd05

Messages : 153
Date d'inscription : 09/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  buriefr le Ven 20 Nov 2015 - 18:39

1 . il y a des memoires historique s décrivant mrd soldats russes dormant torse nu la veille d Austerlitz. Donc température a vérifier......
2. Essaye ( c était comme ça il y a 30 ans) de ne pas être uniforme..... Cf le maître de guerre avec Clint Eastwood.... Maintenant en fin de campagne' on fait avec ce qu on a
 Il y a une remarque de davoud ( a confirmer) qui annonce qui en 1809 les uniformes blanc' ont enfin' disparu. Donc pas forcément de grande uniformité. Chaco' recevait une tenue a l incorporation puis la changait lorsque elle était usée.
avatar
buriefr
S&B
S&B

Messages : 546
Date d'inscription : 11/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  Bald le Ven 20 Nov 2015 - 19:14

Ce qui ressort de ces échanges est qu'il y a deux "écoles" l'une s'appuyant sur le règlement, qui existe bel et bien, c'est indubitable (s'il existait c'est quand même pour être appliqué) et l'autre s'appuyant sur l'intuition et des mémoires. La réalité doit être entre les deux.
On peut également écrire que la réalité est différente selon qu'on parle de manœuvres en temps de paix ou de guerre, d'une unité de la garde ou de la ligne, d'un début de campagne ou d'une fin, d'effectifs de bataillons quasiment complets ou plutôt décimés et reconstitués à partir de différents régiments, de vétérans ou de conscrits, de la période 1805/1812 ou de la période 1813/1815 etc ...

_________________
Pour connaître vraiment quelqu'un il faut avoir mangé un minot de sel avec lui.
avatar
Bald

Messages : 165
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 43
Localisation : Saint-Cyprien (42)

http://la-petite-armee.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  Thierry M. le Ven 20 Nov 2015 - 19:28

Habemus Papam a écrit:Ça c'est le coup de massue, j'étais à deux doigts d'être attiré par un diorama Empire... C'est cuit.
Je m'en doutais. Wink
Habemus Papam a écrit:Mais cette uniformité peut-elle être dissociée par "cellule". Par exemple dès le niveau de la section, de la compagnie, du bataillon, du régiment ?
Ou entre corporations : Grenadier, Fusiliers, Voltigeurs ?
C'est le colonel du régiment qui ordonne la tenue du jour pas les commandants des bataillons et encore moins les capitaines des compagnies.
La seule manière de varier c'est de peindre les figurines en grand uniforme, puisque les Français (et les autres ?) mettaient leur grand uniforme pour combattre (pompons pour les compagnies du centre, plumets et distinctives différentes pour les grenadiers et les voltigeurs).
Sans oublier que les compagnies les plus nombreuses complétaient les autres pour que les pelotons aient le même front, il peut donc y avoir quelques pompons de couleurs différentes dans le troisième rang d'un peloton !
As-tu vu le bataillon peint par Emmanuel ?
C'est du stakhanovisme !


Habemus Papam a écrit:Sur ce coup-là, c'est un doux euphémisme, mais il y aura de la résistance ! Je suis convaincu qu'au bout d'une centaine de mètres, les jambes devaient se balader toutes seules du moment que la vitesse et l'alignement étaient conservés.
Noooooooon. rabbit Cool
Nos ancêtres étaient plus costauds que ça ! Smile
Comment faire les : pivot, pas oblique, quart de tour et demi-tour, si les soldats ne sont pas tous sur le même pied au moment du commandement ?
Désolé les gars, les mouvements aussi étaient uniformes.
Il faut faire des saynètes comme Hulk


Habemus Papam a écrit:Alors justement, pour les manteaux. Je pense à Austerlitz en décembre en Tchéquie.
On en a rapidement parlé avec Fredd, mais je suis très curieux de lire vos avis que j'imagine beaucoup plus tranchés que l'idée que j'en garde.

Toutes les représentations picturales (et donc cinématographiques) montrent des gus sans capote (et sans neige d'ailleurs, je sais bien que le "soleil d'Austerlitz").
Je ne peux y croire, d'autant qu'ils ont passé la nuit dans la neige et que la bataille commence dans le brouillard.
Même question pour ceux d'en face finalement.
Les Russes sont très bien équipés : manteaux croisés, bonnets fourrés, etc.
En 1805, les capotes ne sont pas en dotation dans l'armée française, les soldats s'équipaient avec ce qu'ils trouvaient : capotes prises à l'ennemi voire même manteaux et autres vêtements civils !
Sinon, je l'ai déjà écrit : les Français mettaient leur grand uniforme pour combattre, donc la capote était roulée sur le havresac.

Pour information :
Les capotes des petits états allemands.
Des historiques de régiments où l'on trouve des renseignements sur les capotes (avec la fonction recherche de votre ordi) dans les historiques des régiments disponibles.
LE site Coats, Greatcoats, Undercoats

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  FFLplay le Ven 20 Nov 2015 - 20:36

C'est un débat qu'on voit assez régulièrement sur les forums. Pour ma part je suis franchement de l'avis de Thierry. Toutes les manœuvres qu'une unité pouvait devoir accomplir ne permettait certainement pas que le moindre flottement ne soit sur le champs réajusté. Je me souviens des lonnnnnnnnngues séances d'ordre serré durant mes classes (Et c'était au 601ème régiment de circulation routière d'Arras, pas dans un régiment d'infanterie). Si l'un d'entre nous perdait le pas il était immédiatement repris par l'instructeur dès que celui-ci s'en rendait compte, quitte à ce que tout le monde s'arrête pour repartir ensuite tous ensemble du bon pied. Et si l'erreur n'était pas repéré très vite elle se propageait à grande vitesse, détruisant impitoyablement rangs et même files (Testé pour l'exemple et qui nous fit bien rire). Tout ça pour après sur le terrain évoluer en tiroir ou autre joyeuseté, en étant bien séparé de plusieurs mètres les uns des autres. J'ai des camarades de classe qui n'ont jamais compris, ils n'ont jamais eu à défiler Smile
avatar
FFLplay
S&B
S&B

Messages : 50
Date d'inscription : 20/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  Thierry M. le Ven 20 Nov 2015 - 20:37

Les mouvements sont i-den-tiques !
----------------------

L'habillement est le même pour tous MAIS les couleurs, l'état (en guenille ou neuf) et la forme des habits diffèrent légèrement.
Par exemple, les vieux officiers désargentés gardaient leur habit de parade à basques longues alors que leurs hommes étaient en tenue Bardin (basques courtes).

Il n'y avait pas des soldats têtes nues, d'autres avec des casques révolutionnaires et d'autres encore avec des bonnets de police.
Il n'y avait pas des soldats en grande tenue, d'autres avec la tenue de sortie et d'autres encore avec la tenue de travail ou la tenue de route.
Les officiers tenaient à ce que leurs hommes aient le même habillement CEPENDANT il pouvait y avoir des petites différences.
Ces différences ne sont pas toujours visibles à l'échelle de nos figurines.

Bien sûr, vous trouverez toujours des exceptions, mais dans les récits (et les croquis) ce sont toujours les exceptions que l'on trouve parce que, justement, elles sortent de l'ordinaire.

Je comprends votre désir de varier les poses, les couleurs, les habits, l'armement, mais il ne faut pas dire que c'est la réalité commune, ce n'est pas vrai.
Dans une compagnie de plus de cent hommes il peut y avoir une paire de gars avec des shakos différents (ennemis) parce qu'ils ont perdu le leur, quelques nouveaux avec un habit flambant neuf, des havresacs différents, etc., mais ça ne se voit que si l'on y prête attention.
La masse doit paraître uniforme, d'ailleurs lors des revues les officiers mettaient au dernier rang les soldats pas présentables !

À notre échelle on ne peut pas mettre beaucoup de variété.

Si vous voulez tordre l'Histoire le mieux est de faire des saynètes.

Dans ce lien (déjà donné) vous trouverez des planches et vous lirez des récits contemporains qui vous donneront sûrement des idées pour varier la tenue de vos figurines (il va falloir jouer du cutter pour mettre les habits en lambeaux). Smile

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  buriefr le Ven 20 Nov 2015 - 20:44

Sauf habit blanc de 1806. La pratique étant d user l uniforme jusqu'à la corde avant d en obtenir un neuf. ... 
Je confirme la note du maréchal qui date de 1809 et qui constate la disparition de tte  les tenues blanches.
Un uniforme avait une durée de vie théorique moyenne, après il y a les remplacement des pertes.... La réutilisation des tenues des morts, etc...
avatar
buriefr
S&B
S&B

Messages : 546
Date d'inscription : 11/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  Habemus Papam le Ven 20 Nov 2015 - 23:21

Encore merci pour tout cela et les liens à étudier.
avatar
Habemus Papam

Messages : 78
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 57
Localisation : Montoldre 03

http://dioramas-et-figurines.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  franckT le Mar 24 Nov 2015 - 2:30

j'ai lu que les troupes en espagne, après qq temps, & les troupes qui rentraient de russie étaient plutôt débraillés ; des recrues de 1813 avaient parfois du mal à suivre pdt les marches : il y a qq cas exceptionnels à priori pour vos dioramas  affraid

_________________
Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre. KarlM
http://ordresdebatailles.forum2jeux.com/f9-ordres-de-batailles
avatar
franckT
S&B
S&B

Messages : 353
Date d'inscription : 08/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  Bald le Mar 24 Nov 2015 - 9:19

La campagne d'Espagne est un des exemples les plus frappants avec l'utilisation quasi généralisée de la toile marron pour la confection d'une partie des uniformes (ben oui, on faisait aussi avec ce qu'on trouvait sur place) et je doute que c'était réglementaire.
Si on ajoute le fait, comme cela a été souligné, que les uniformes étaient plus ou moins usés jusqu'à la moelle avant d'être changés, il y avait forcément un certains patchwork dans les unités entre soldats en pantalons marrons et soldats en pantalons blanc (de nouvelles recrues par exemple). Pareil pour les espadrilles qui semblent avoir été à la mode dans le Péninsule. 
L'usure des effets faisait également qu'il devait y avoir des disparités croissantes au fur et à mesure qu'une campagne s'éternisait : je pense notamment aux chaussures françaises, qui ne passaient pas pour être d'un confort et d'une qualité exceptionnelle. Même si le soldat français possédait des semelles de rechange et du "matériel de cordonnier" dans son havresac, vu le nombre de kilomètre qu'il devait se taper, on peut aisément imaginer qu'il ne devait pas se priver de remplacer ses chaussures s'il en trouvait des plus confortables, y compris sur des pieds de soldats ennemis. A ce sujet, lors de la campagne de Pologne de nombreux témoignages évoquent des chaussures qui restent coincées dans la boue. Règlement ou pas, les soldats ne devaient pas marcher pied nu. Et là c'est une extrapolation mais les chaussures russes devaient être bien plus adaptées à ce type de sol ...

_________________
Pour connaître vraiment quelqu'un il faut avoir mangé un minot de sel avec lui.
avatar
Bald

Messages : 165
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 43
Localisation : Saint-Cyprien (42)

http://la-petite-armee.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diorama Compagnie d'infanterie légère

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum