Apprentissage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Apprentissage

Message  Thierry M. le Mer 27 Mar 2013 - 18:20

Didier13 a écrit:Je suis en ce moment en pleine lecture et les articles écrits dans ce forum m'aident beaucoup à comprendre les mécanismes que tu as créé.
Du coup, je suis en train de revoir ma liste d'armée un peu au rabais au niveau effectifs car bouger autant de troupes avec des règles d'engagement aussi complexes et touffues me laissent dubitatif.
Pour autant cette règle m’intéresse au plus haut point.
Quand j'initiais des joueurs aux « Aigles » (et souvent au jeu d'histoire par la même occasion) je commençais par les bases :
– qu'est-ce qu'un bataillon, un escadron, une batterie ;
– comment avance une unité (poser le mètre à côté de l'unité, comment tenir le mètre, comment repérer le point extrême du mouvement, comment déplacer l'unité) ;
– comment une unité change de formation (surtout les bataillons) ;
– puis je prenais un bataillon de Ligne et je confiais un bataillon de Vieille Garde au néophyte ;
– comment effectue-t-on un tir ? Mon bataillon de Ligne se faisait fumer grave, évidemment ! Wink
– comment déclare-t-on une charge, comment elle se déroule, la mêlée, etc. Mon bataillon perdait, re-évidemment ; Wink Wink
– comment teste-t-on le moral et mon bataillon partait poursuivi par celui de Vieille Garde ! Arrow
Puis on faisait la même chose avec la cavalerie et l'artillerie.
Une séance comme celle-ci, puis deux ou trois en augmentant petit à petit le nombre d'unités :
– 2 bataillons, un escadron, une batterie avec les ordres au niveau de l'unité ;
– puis une brigade d'infanterie, un régiment de cavalerie, une batterie, avec les ordres au niveau de la brigade.

Au bout de 3 ou 4 séances, le néophyte n'en était plus un et moi j'avais perdu plusieurs batailles ! What a Face
Tous ces néophytes – en tout cas ceux dont j'ai des nouvelles de loin en loin – continue le jeu d'histoire parce qu'ils ont appris à l'aimer. I love you

Eh bien, il faut faire pareil pour apprendre à jouer à Silex.
Deux unités face à face, comment ça se passe ?
– faire des feux, ça, c'est très simple, mais il y a des facteurs et des données historiques qui ne sont pas rendus dans les autres règles, il faut donc les comprendre ;
– puis déclarer des charges, effectuer les mouvements, effectuer des tests de confrontation.

Puis quand on maîtrise les mécanismes de base, qui sont très simples (mais novateurs), on passe au jeu régimentaire avec les colonels car cet aspect historique n'a jamais été simulé il faut donc bien le comprendre et s'en imprégner.
Ensuite, on peut entrer dans le vif du sujet et manœuvrer d'abord une brigade d'infanterie, une de cavalerie et une batterie, ensuite des divisions et des petits corps d'armée.

Et si vous avez des questions je suis là pour vous répondre.
Alors Didier, quelles sont les règles d'engagement qui te paraissent : « complexes et touffues » au point de te laisser « dubitatif » ? Smile

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1325
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 60
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum