Efficacité du feu espagnol !

Aller en bas

Efficacité du feu espagnol ! Empty Efficacité du feu espagnol !

Message par Thierry M. le Mer 7 Mar 2018 - 16:17

Voici un lien très intéressant qui parle, notamment, des troupes de la division Zayas organisées à la française ! Division qui s'était bien battue à Albuera (voir ci-dessous). Comme quoi des troupes entraînées se battent aussi bien que les autres et tiennent au moral malgré des pertes importantes !
---------------

Réponse de Jérôme Lavis (docteur en histoire) à propos du feu anglais lors d'une discussion sur Napofig :
Cependant je suis en désaccord avec Hughes et ses calculs. En effet il mélange deux choses pour les Français, mais pas pour les Anglais.

Les combats du Ve Corps à Albuera peuvent être séparés en deux affaires plus ou moins distinctes. Cela est tiré d'Oman et Fortescue qui sont pourtant les mêmes sources que Hughes.

1re Phase :
La division Girard monte a l'attaque suivie par la division Gazan. Celle-ci est arrêtée par la Division espagnole Zayas composée des Gardes Espagnoles. Zayas fut faiblement supporté par Ballesteros et Lardizabal.
Oman dit que les fronts de Zayas et de Girard étaient sensiblement les mêmes, ceci étant dû à la formation étrange des Français.
Un duel au feu se met en place entre la division Girard et Zayas. Ensuite la brigade Colborne entre en ligne et se déploie sur le flanc gauche Français délivrant des volées sur ce même flanc sans que les Français puissent vraiment répondre efficacement. À ce moment la division Girard est en combat contre Zayas (supporté par une batterie espagnole) sur son front et par Colborne (et une batterie KGL) sur son flanc. Elle ne sera sauvée que par l'intervention de Latour-Maubourg qui culbute Colborne.

2e Phase :
Girard remplace sa division par Gazan, pendant que les Anglais remplacent Zayas par Houghton et Ballesteros par Abercrombie. Et le duel recommence jusqu’à ce que Soult se retire. Il semblerait quand même que le passage de ligne entre Gazan et Girard ne se soit pas bien passé et que les Français auraient fini en une grosse masse désordonnée (d'après Oman).
Les Anglais avaient 2 batteries en support, les Français, il semblerait possible qu’ils en avaient 4.

Maintenant si on regarde les pertes :
Division Girard : 1823.
Division Gazan : 1305.
Donc au total on trouve les 3000 hommes mentionnés par Hughes.

Pertes Anglo-Alliés
Division Zayas : 681
Division Lardizabal : 291
Division Ballesteros : 275
Brigade Houghton : 1044
Brigade Abercrombie : 390
Je n'inclus pas les pertes de la brigade Colborne puisque celle-ci fut essentiellement détruite par cavalerie mais à titre indicatif : 1413.

Donc les pertes Anglo-alliés furent de 2681. Ce qui est sensiblement plus que les 1500 annoncées par Hughes.
En fait Hughes ne compte que les pertes anglaises dans son calcul et donc néglige totalement l'effet des troupes espagnoles dans le combat. Or, sans ces troupes espagnoles, Beresford aurait perdu. Le calcul est donc faussé.

Certes, même en incluant les Espagnols, les Français ont plus de pertes, mais il faut prendre en compte l'effet de la brigade Colborne et de son action sur le flanc, de même que l'effet possible du désordre des deux divisions françaises.

En bref je trouve que l'étude d'Albuera n'est pas du tout concluante pour ce qui est de considérer que les feux anglais sont si supérieurs.

À titre d'exemple inverse, on peut prendre la bataille de Salamanca :
Voici ce que dit Oman du combat entre la Division Ferrey et la division Clinton. Dans ce cas les Français défendent alors que les Anglais attaquent. Clinton était supporté par une batterie sur le flanc français. Les pertes anglaises furent supérieures aux pertes françaises, d'après Oman, même s'il est difficile de dire avec exactitude qu’elles furent les pertes françaises. Celles anglaises furent de 1100 pour les deux brigades anglaises. Mais celles-ci participèrent ultérieurement dans le combat contre Clausel.

En fait cet exemple est surtout pour dire que le feu anglais n'est pas si supérieur que cela au feu Français. Et que pour vraiment faire une étude complète il faut pouvoir séparer ce qui est circonstanciel (attaque de flanc, désordre etc.) de ce qui est intrinsèque.


Dernière édition par Thierry M. le Mer 7 Mar 2018 - 20:26, édité 2 fois

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
S&B est historique, réaliste et ludique.
Site : http://silex-et-baionnette.fr/
Thierry M.
Thierry M.
Admin

Messages : 1575
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 62
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Efficacité du feu espagnol ! Empty Re: Efficacité du feu espagnol !

Message par franckT le Mer 7 Mar 2018 - 17:58

Il est clair que l'attaquant aura le plus souvent le plus de pertes...du moment que les défenseurs fassent feux correctement & au bon moment ! 
Le problème courant des français en défense vers la fin de l'empire (ou des autrichiens, prussiens, russes,...au début) était qu'ils fassent feu trop tôt & à trop longue portée ; pb de sang froid des officiers les moins expérimentés ?  scratch

_________________
Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre. KarlM
http://ordresdebatailles.forum2jeux.com/f9-ordres-de-batailles
franckT
franckT
Possesseurs S&B

Messages : 482
Date d'inscription : 08/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Efficacité du feu espagnol ! Empty Efficacité du feu

Message par Thierry M. le Mer 7 Mar 2018 - 18:26

franckT a écrit:Il est clair que l'attaquant aura le plus souvent le plus de pertes...du moment que les défenseurs fassent feux correctement & au bon moment ! 
Le problème courant des Français en défense vers la fin de l'empire (ou des Autrichiens, Prussiens, Russes... au début) était qu'ils fassent feu trop tôt & à trop longue portée ; pb de sang froid des officiers les moins expérimentés ?  scratch
À Albuera, d'après ce que j'ai trouvé, il semblerait, je dis bien « il semblerait », qu'il n'y avait de tirailleurs ni d'un côté ni de l'autre et que les unités en ligne, donc, se fusillaient d'assez près ! Si tu as des sources sur Albuera je suis demandeur.

Au début des guerres de Révolution les Français ont beaucoup souffert face aux tirailleurs autrichiens (chasseurs du Loup, Croates), mais ils vont apprendre !
Ensuite les Français déploieront beaucoup plus de tirailleurs que les Autrichiens, les Prussiens, les Russes, etc.
D'où leurs succès jusqu'en 1807, après tout le monde applique la nouvelle tactique et les Français commencent à perdre (les troupes ne sont plus celles de La Révolution à cause des pertes).

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
S&B est historique, réaliste et ludique.
Site : http://silex-et-baionnette.fr/
Thierry M.
Thierry M.
Admin

Messages : 1575
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 62
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Efficacité du feu espagnol ! Empty Re: Efficacité du feu espagnol !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum