Apprendre à jouer à S&B

Répondre au sujet

Aller en bas

Apprendre à jouer à S&B

Message  Thierry M. le Ven 23 Mar 2018 - 14:12

Préambule

De 1989 à 1999, quand j'initiais des joueurs à une ancienne règle napoléonienne (et souvent au jeu d'histoire par la même occasion), je commençais par les bases :
– qu'est-ce qu'une unité (bataillon, escadron, batterie d'artillerie), une sous-unité (peloton, section d'artillerie), les caractéristiques, les facteurs, etc. ;
– comment avancer une unité : comment poser le mètre à côté de l'unité, comment le tenir et comment repérer le point extrême du mouvement (en laissant l'ongle du pouce gauche, si vous êtes droitier, sinon on pose la première sous-unité) ;
– comment changer la formation d'une unité (surtout les bataillons).

Puis je prenais un bataillon de Ligne et je confiais un bataillon de Vieille Garde au néophyte ;
– comment effectue-t-on un tir ? Mon bataillon de Ligne se faisait fumer grave, évidemment ! Wink
– comment déclare-t-on une charge, comment se déroule-t-elle, comment se déroule la mêlée, etc. Je perdais, évidemment ; Wink
– comment teste-t-on le moral et mon bataillon de Ligne partait… poursuivi par celui de Vieille Garde ! On rigolait bien. Laughing

Puis on faisait la même chose avec la cavalerie et l'artillerie.
Une séance comme celle-ci, puis deux ou trois en augmentant petit à petit le nombre d'unités :
– 2 bataillons, un escadron, une batterie avec les ordres au niveau de l'unité ;
– puis une brigade d'infanterie, un régiment de cavalerie, une batterie, avec les ordres au niveau de la brigade.

Au bout de 3 ou 4 séances, le néophyte n'en était plus un et moi j'avais perdu plusieurs batailles ! What a Face
Tous ces néophytes – en tout cas ceux dont j'ai des nouvelles de loin en loin – continue le jeu d'histoire parce qu'ils ont appris à l'aimer. I love you
-------

Eh bien, c'est pareil pour apprendre à jouer à Silex.
Il faut mettre deux unités face à face et faire des feux, déclarer des charges, calculer des tests de confrontation, etc.
Les données historiques que j'ai découvertes sont rendues par des mécanismes inédits (le boulet ça fait mal, les tirailleurs sont très efficaces, etc.), mais ces mécanismes demandent un petit apprentissage et un lâcher-prise des anciennes conventions de jeu.

Puis quand on maîtrise les mécanismes de base, novateurs mais simples, on passe au jeu régimentaire avec les attitudes données aux colonels. Cet aspect historique n'a jamais été simulé auparavant, il entraîne une simplification tellement importante au niveau du commandement qu'il faut bien le comprendre et s'en imprégner. En fait, il n'y a plus d'ordres et ça, ça peut perturber !
S&B encadre les unités et les officiers pas les joueurs, il faut faire preuve de réflexion, de créativité et d'initiative !

Enfin, on peut entrer dans le vif du sujet et manœuvrer d'abord une brigade d'infanterie, une de cavalerie et une batterie, ensuite des divisions, voire des petits corps d'armée à plusieurs si on a la place et le temps. Cool

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
S&B est historique, réaliste et ludique.
Site : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1494
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 62
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à jouer à S&B

Message  franckT le Mer 28 Mar 2018 - 22:52

Bonne tactique d'apprentissage, en effet ! Smile

_________________
Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre. KarlM
http://ordresdebatailles.forum2jeux.com/f9-ordres-de-batailles
avatar
franckT
Joueurs de S&B

Messages : 456
Date d'inscription : 08/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum