Les obusiers, correction importante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les obusiers, correction importante

Message  Thierry M. le Mer 24 Avr 2013 - 12:25

Je le soupçonnais depuis longtemps mais j'ai fini par trouver la confirmation écrite dans un livre sur Internet : les obusiers tiraient comme les canons.
Les obus traversaient donc les rangs, comme les boulets, avant d'exploser.
Un facteur « rang » va être ajouté dans les budgets afin que les joueurs qui désirent utiliser des batteries d'obusiers, puissent aussi s'en servir comme des canons.

Ça ne change rien pour les batteries mixtes.
En effet, pour compenser la réduction de la portée du fait de la moindre longueur du tube, les obusiers associés aux canons avaient un calibre supérieur à ceux-ci. Un obusier n'est cependant pas aussi précis qu'un canon.

J'ai modifié en conséquence l'alinéa page 87 :
Batterie d’obusiers :
• Les obus peuvent suivre une courbe, ce qui permet à une batterie constituée uniquement d’obusiers de tirer par-dessus une unité amie, une ligne de crête ou un élément de terrain.
Et la note dans la colonne rose :
• Une compagnie d’artillerie pouvait avoir un ou deux obusiers ou n’être constituée que d’obusiers. Plus elle avait d’obusiers plus elle avait de chance de mettre le feu, mais les pertes causées par l’explosion des obus étaient très aléatoires.

Nota bene :
Il est dit dans ce livre que l'obusier était plus efficace contre la cavalerie.
Après moult réflexions je pense qu'il y a deux choses, d'une part un cheval offrant une plus grande surface horizontale il a plus de risque de recevoir des éclats qu'un homme debout, d'autre part l'explosion de l'obus est peut-être aussi en cause.
En effet, il faut savoir que lorsqu'ils arrivaient dans les casernes, les chevaux en plus du dressage habituel étaient peu à peu habitués aux bruits et aux mouvements des champs de bataille.
Des tambours battaient la charge, des camarades du cavalier tiraient des coups de pistolets, d'autres agitaient des drapeaux sous les yeux du cheval.
Le palefrenier de Napoléon, Jardin père, allait même jusqu'à lâcher des porcs et des chiens dans les jambes de la monture de son maître pour l'habituer à l'imprévu.
Ces renseignements sont extraits de la collection « l'histoire vécue » : « La vie d'un hussard au temps du Consulat et de l'Empire », Éditions du Chat perché, Flammarion.
Un livre très intéressant qui couvre l'histoire des hussards dans le monde de 1453 à 1815.

Les chevaux étaient donc habitués à tout sauf aux fortes explosions et aux flammes engendrées par l'éclatement des obus et les chevaux paniqués pouvaient se cabrer, voire désarçonner leurs cavaliers, en tout cas fortement perturber la charge.

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1325
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 60
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obusiers, correction importante

Message  JackNap1948 le Mer 24 Avr 2013 - 14:05

Thierry M. a écrit:Je le soupçonnais depuis longtemps mais j'ai fini par trouver la confirmation écrite dans un livre sur Internet : les obusiers tiraient comme les canons.
Les obus traversaient donc les rangs, comme les boulets, avant d'exploser.
Un facteur « rang » va être ajouté dans les budgets afin que les joueurs qui désirent utiliser des batteries d'obusiers, puissent aussi s'en servir comme des canons.
Salut Thierry.
Tout à fait d'accord avec cette modification.
Thierry M. a écrit:J'ai modifié en conséquence l'alinéa page 87 :
Batterie d’obusiers : Les obus peuvent suivre une courbe, ce qui permet à une batterie constituée uniquement d’obusiers de tirer par-dessus une unité amie, une ligne de crête ou un élément de terrain.
Re-salut Thierry.
Ne faudrait-il pas préciser une distance minimum en dessous de laquelle les obusiers ne pourraient pas tirer au-dessus d'une unité amie ?, une ligne de crête ? ou un élément de terrain ?
Peut-être pas la même distance pour les 3 options.
Même si le résultat en est nul, sera-t-il possible de faire tirer les obusiers d'une batterie mixte au-dessus d'une unité amie ?
Bonne fin d'après-midi et à plus tard.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.[/size]
avatar
JackNap1948
S&B
S&B

Messages : 158
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obusiers, correction importante

Message  Thierry M. le Mer 24 Avr 2013 - 14:37

Bonjour Jacques,

JackNap1948 a écrit:Ne faudrait-il pas préciser une distance minimum en dessous de laquelle les obusiers ne pourraient pas tirer au-dessus d'une unité amie ?
Il suffit de respecter l'intervalle minimum de l’artillerie qui est de 9 (6) centimètres tout autour d’elle. Smile
JackNap1948 a écrit:Ne faudrait-il pas préciser une distance minimum en dessous de laquelle les obusiers ne pourraient pas tirer au-dessus d'une… ligne de crête ou d'un élément de terrain ?
Les Prussiens tiraient par-dessus les lignes de crête. À Waterloo, une batterie d'obusiers tirait sur le bois de la ferme d'Hougoumont sans voir le résultat de ces tirs, mais l'officier anglais savait que ses obus arrivaient dans les lignes françaises.
Si la question m'est posée je préciserai que la batterie doit voir son objectif, si elle est derrière une ligne de crête elle doit être à moins d'une longueur de socle.

JackNap1948 a écrit:Même si le résultat en est nul, sera-t-il possible de faire tirer les obusiers d'une batterie mixte au-dessus d'une unité amie ?
Oui, voir première réponse, mais ce sera un ou deux obusiers (plus pour les Russes) et, effectivement, le résultat est proche du nul.

Bon après-midi au soleil. Cool

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1325
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 60
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obusiers, correction importante

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum