Match nul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Match nul

Message  L'Aigle Rouennais le Jeu 2 Mai 2013 - 14:52

Bonjour Thierry,

Dans le cas du résultat d'un test de confrontation donnant match nul, il est écrit page 95 :
Une mêlée constituée suite à un match nul, dure jusqu'à ce qu'une des unités effectue un test de moral.
Pour quelles raisons ou à quel moment l'une de ces unités devrait elle effectuer un test de moral ? si je ne me trompe pas l'effectif ne compte que si l'unité veut manœuvrer en phase 3. En combat, une unité est elle considérée en manœuvre?
Si le combat se poursuit, les éventuelles figurines en débord ou en surnombres peuvent elles se rabattent pour compter dans la mêlée ? ou faut il, tous simplement compter toutes les figurines constituant les unités engagées sans pour autant les déplacer ?

Dans le cas d'une mêlée de cavalerie, l'unité qui obéit à un test de moral initié par le joueur peut rallier

Même si l'unité est en combat ?

son adversaire pourra immédiatement se réorganiser sur place ou rallier, ceci même si sa brigade a déjà joué, ...
Peut il poursuivre son adversaire ?

Page 93 : il est indiqué que dans le cas d'un match nul, une mêlée est constituée mais sans bonus-malus.
On ne prend donc en considération que le facteur de base?
et pour finir,
Une mêlée constituée suite à un match nul, continue tant qu'il n'y a pas un nouveau test de moral ou l'intervention d'une autre unité.
Dans le cas de l'intervention d'une autre unité dans une mêlée constituée comment procède t on ?

@ + Michel.
avatar
L'Aigle Rouennais
S&B
S&B

Messages : 312
Date d'inscription : 08/02/2013
Localisation : CANTELEU

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match nul

Message  Thierry M. le Jeu 2 Mai 2013 - 17:51

Édition : j'ai barré mes erreurs. Embarassed
----------------------------------------
Bonjour Michel,
L'Aigle Rouennais a écrit:Dans le cas du résultat d'un test de confrontation donnant match nul, il est écrit page 95 :
Une mêlée constituée suite à un match nul, dure jusqu'à ce qu'une des unités effectue un test de moral.
Pour quelles raisons ou à quel moment l'une de ces unités devrait-elle effectuer un test de moral ?
C'est une bonne question Michel ! Smile
En effet, je m'aperçois que j'ai oublié de rédiger un point de règle au sujet de l'apport moral d'un officier dans une mêlée ! J'y avais pensé en me disant que l'on pouvait faire un nouveau test de confrontation à l'arrivée d'un général dans une mêlée, et puis tu vois, j'ai oublié… Rolling Eyes (Des fois je me demande si je ne débute pas la même maladie que mon père pale ).
Donc à voir… (réflexion tout en bas). Cool

Dans le cas d'une mêlée constituée suite à un match nul, il y a trois occasions d'effectuer un test de moral :
l'unité arrive aux trois quarts de son effectif suite aux pertes reçues (la première fois c'est au moment où ça arrive, donc après le tir ou la mêlée, une fois la ou les figurines perdues ôtées) ;
– l'unité en mêlée est surprise par l'arrivée d'un ennemi qu'elle ne voyait pas jusque-là (à distance de confrontation ou non) ;
– un officier supérieur hiérarchique la contacte en phase 3 ou était déjà au contact. C'est un test volontaire, le joueur décide de le faire ou non, sachant que le seul résultat « intéressant » est de faire reculer son unité, la faire retraiter ou dérouter (en attendant la décision à propos de ma réflexion, tout en bas).

Si je ne me trompe pas l'effectif ne compte que si l'unité veut manœuvrer en phase 3. En combat, une unité est-elle considérée en manœuvre ?
Chaque brigade, donc chaque colonel, donc chaque unité suivent les phases de la période.
Donc, après avoir testé en phase 5, l'unité devra tester à chaque fois qu'elle sera en phase 3, c'est-à-dire quand ce sera au tour de son régiment (colonel) de manœuvrer.
La phase 3 est une occasion de tester dans la période, j'aurais pu mettre ce test de moral en fin de période mais j'ai jugé qu'une unité aux 3/4 de son effectif devait tester son moral avant d'obéir à un ordre (les gars se comptent et se demandent s'ils plient les gaules ou pas) !

Si le combat se poursuit, les éventuelles figurines en débord ou en surnombre peuvent elles se rabattent pour compter dans la mêlée ? Ou faut-il, tout simplement compter toutes les figurines constituant les unités engagées sans pour autant les déplacer ?
Encore une bonne question Michel ! Smile
Lors des tests, les rares matchs nuls voyaient s'affronter des unités dont les fronts étaient équivalents.
Je n'ai donc jamais pensé aux cas que tu évoques.
Comme tu le proposes le mieux est de faire simple : toutes les figurines combattent mais elles ne bougent pas, de toute façon des unités en mêlée sont sans formation.

Dans le cas d'une mêlée de cavalerie, l'unité qui obéit à un test de moral initié par le joueur peut rallier…
Même si l'unité est en combat ?
Oui, même si elle est en mêlée.
Bien sûr, cela peut se faire seulement une fois la mêlée constituée, donc la ou les périodes suivantes, en phase 3, à l'arrivée d'un officier ou si un officier dont c'est le tour de manœuvrer est déjà au contact.

son adversaire pourra immédiatement se réorganiser sur place ou rallier, ceci même si sa brigade a déjà joué…
Peut-il poursuivre son adversaire ?
Oui, mais une fois qu'il sera réorganisé puisqu'il est sans formation (voir page 18, Cohésion). Une unité sans formation est une proie facile !

Page 93 : il est indiqué que dans le cas d'un match nul, une mêlée est constituée mais sans bonus-malus.
On ne prend donc en considération que le facteur de base ?
Les bonus-malus sont donnés par le test de confrontation :
– unité en charge à fond + si cavalerie équipée de lances ;
– unité en déroute.
Il faut tenir compte des autres facteurs. Je viens de réorganiser le tableau des facteurs de mêlée pour qu'il soit plus compréhensible (vous aurez toutes ces corrections à la fin du mois).

Une mêlée constituée suite à un match nul, continue tant qu'il n'y a pas un nouveau test de moral ou l'intervention d'une autre unité.
Dans le cas de l'intervention d'une autre unité dans une mêlée constituée comment procède-t-on ?
Encore un manque dans la règle ! Merci Michel.
En fait, si une unité ennemie arrive à distance de confrontation sur le flanc ou l'arrière de l'unité en mêlée, il faut procéder comme il est expliqué page 92 dans le cas d'une confrontation constituée.

Réflexion :
En fait, je devrais tout simplement préciser qu'une unité en mêlée est une unité confrontée – sauf qu'elle subit des pertes à chaque tour.
Donc, l'arrivée d'un officier au contact ou d'une unité ennemie à distance de confrontation, se gère comme si elle était à distance de confrontation et, donc, on effectue un test de confrontation en phase 5.
Je trouve ça élégant et facile à assimiler.
Qu'en penses-tu ?

Voilà, j'espère que j'ai bien répondu. scratch

Merci pour ton aide Michel, Smile
Amicalement,
Thierry.


Dernière édition par Thierry M. le Sam 4 Mai 2013 - 16:47, édité 1 fois

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match nul

Message  L'Aigle Rouennais le Jeu 2 Mai 2013 - 20:57

Dans le cas d'une mêlée constituée suite à un match nul, il y a trois occasions d'effectuer un test de moral :
– l'unité arrive aux trois quarts de son effectif suite aux pertes reçues (la première fois c'est au moment où ça arrive, donc après le tir ou la mêlée, une fois la ou les figurines perdues ôtées)

Désolé Thierry, mais dans la règle page 54 : Une unité aux trois quarts ou moins de son effectif initial teste son moral en phase 3 si elle veut manœuvrer*, ceci à chaque période. *elle ne teste pas si elle reste immobile. Question
Je ne trouve pas la page ou l'unité doit tester dès que son effectif tombe aux 3/4 !? Embarassed
Réflexion :
En fait, je devrais tout simplement préciser qu'une unité en mêlée est une unité confrontée – sauf qu'elle subit des pertes à chaque tour.
Donc, l'arrivée d'un officier au contact ou d'une unité ennemie à distance de confrontation, se gère comme si elle était à distance de confrontation et, donc, on effectue un test de confrontation en phase 5.
Je trouve ça élégant et facile à assimiler.
Qu'en penses-tu ?
Il ne reste plus qu'à tester ! Wink
@ + Michel.
avatar
L'Aigle Rouennais
S&B
S&B

Messages : 312
Date d'inscription : 08/02/2013
Localisation : CANTELEU

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match nul

Message  Thierry M. le Ven 3 Mai 2013 - 11:53

Bonjour Michel Smile
L'Aigle Rouennais a écrit:*elle ne teste pas si elle reste immobile. Question
Mince ! Tu as raison, si l'unité ne bouge pas elle ne teste pas. Heureusement que tu es là. Cool
Je ne trouve pas la page où l'unité doit tester dès que son effectif tombe aux 3/4 !?
Oui, tu as encore raison. Smile
J'ai supprimé ce point pour simplifier et je ne m'en souvenais pas.
Tant qu'une unité n'était pas sollicitée pour manœuvrer, elle serrait les files et les rangs et restait sous le feu. Mais je n'avais pas pensé à la mêlée… Bon, je vais laisser comme ça.
Ce n'est pas gênant, connaissant ma règle, les matchs nuls seront rares et les mêlées ne dureront pas longtemps.
Merci pour cette précision, Michel. Smile

Réflexion :
En fait, je devrais tout simplement préciser qu'une unité en mêlée est une unité confrontée – sauf qu'elle subit des pertes à chaque tour.
Donc, l'arrivée d'un officier au contact ou d'une unité ennemie à distance de confrontation, se gère comme si elle était à distance de confrontation et, donc, on effectue un test de confrontation en phase 5.
Je trouve ça élégant et facile à assimiler.
Qu'en penses-tu ?
Il ne reste plus qu'à tester ! Wink
Bon, je vais ajouter ce point de règle et le mettre en post-it. Smile

Merci pour ton aide et ta relecture, Michel, j'espère que ton attitude positive va amener d'autres questions. Cool

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match nul

Message  Thierry M. le Ven 3 Mai 2013 - 12:28

Réflexion :
En fait, je devrais tout simplement préciser qu'une unité en mêlée est une unité confrontée – sauf qu'elle subit des pertes à chaque tour.
Donc, l'arrivée d'un officier au contact ou d'une unité ennemie à distance de confrontation, se gère comme si elle était à distance de confrontation et, donc, on effectue un test de confrontation en phase 5.
Je trouve ça élégant et facile à assimiler.
Eh bien, j'y avais pensé mais j'ai dû m'arrêter en cours de route* lors de l'écriture car je viens de trouver un alinéa, page 39, qui va dans ce sens :
• Si l’unité est déjà confrontée de face à un autre ennemi, en duel au feu ou en mêlée, elle est automatiquement prisonnière si elle est attaquée : de flanc ou par l’arrière par une unité de cavalerie, par l’arrière par une unité d’infanterie.
Je continue donc grâce à toi, Michel. Cool
* J'ai toujours 36 gamelles sur le feu (idées dans la tête), en plus de mon père… Rolling Eyes

Édition :
J'ai trouvé un deuxième alinéa, page 54, qui va dans ce sens :
• Les unités face à face à distance de confrontation ou déjà en mêlée, effectuent un test moral de confrontation.
Et un troisième, page 92, dans « Attaque de flanc ou par l'arrière » :
• Si l’unité est déjà confrontée de face à un autre ennemi, en duel au feu ou en mêlée, elle est automatiquement prisonnière si elle est confrontée : de flanc ou par l’arrière à une unité de cavalerie, par l’arrière à une unité d’infanterie.

Voilà, j'ai modifié le premier alinéa de la page 92 :
• Un test moral de confrontation doit être effectué dès que deux unités sont face à face à distance de confrontation ou, dans le cas d’une mêlée constituée, à l’arrivée d’un officier supérieur hiérarchique ou d’une unité ennemie.
J'espère que c'est plus clair maintenant.

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match nul

Message  L'Aigle Rouennais le Ven 3 Mai 2013 - 13:47

Bonjour Thierry,

Ce n'est pas gênant, connaissant ma règle, les matchs nuls seront rares et les mêlées ne dureront pas longtemps.
Mon attitude positive Very Happy me pousse à penser que le fait d'ajouter : qu'une unité en mêlée test son moral dès que son effectif tombe aux 3/4, puis à chaque nouvelles pertes, ne devrait pas chambouler la règle tout en clarifiant un cas particulier même si celui-ci ne se produit que rarement. De plus dans le cas de 2 unités avec des effectifs importants cela devrait permettre de gagner du temps !

• Un test moral de confrontation doit être effectué dès que deux unités sont face à face à distance de confrontation ou, dans le cas d’une mêlée constituée, à l’arrivée d’un officier supérieur hiérarchique ou d’une unité ennemie.
Tout à fait d'accord pour le test de confrontation dans le cas d'une mêlée ou à l'arrivée d'une unité ennemie, par contre je ne vois pas en quoi l'arrivée d'un officier supérieur devrait impliquer un test de confrontation ?
A moins que tu ne penses aux "Autres tests de moral" ?

@ +Michel.
avatar
L'Aigle Rouennais
S&B
S&B

Messages : 312
Date d'inscription : 08/02/2013
Localisation : CANTELEU

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match nul

Message  Thierry M. le Ven 3 Mai 2013 - 15:27

Salut Michel,

Après la pause repas, j'ai trouvé un autre alinéa, page 95, dans « et MÊLÉES ÉVENTUELLES » :
Attention : une mêlée constituée suite à un match nul, continue tant qu’il n’y a pas un nouveau test de moral de confrontation : intervention d’une autre unité ou arrivée d’un officier. De même pour une unité impétueuse.
Finalement, j'avais bien intégré ce point dans la règle mais je ne l'ai pas assez développé, ouf, je ne suis pas complètement fou. Wink

L'Aigle Rouennais a écrit:Mon attitude positive Very Happy me pousse à penser que le fait d'ajouter : qu'une unité en mêlée test son moral dès que son effectif tombe aux 3/4, puis à chaque nouvelle perte, ne devrait pas chambouler la règle tout en clarifiant un cas particulier même si celui-ci ne se produit que rarement. De plus dans le cas de 2 unités avec des effectifs importants cela devrait permettre de gagner du temps !
Bon, donc tu proposes comme nouveau point de règle : « Il faut tester le moral d'une unité en mêlée lorsque son effectif tombe aux 3/4 ou moins, PUIS chaque fois qu'elle perd au moins une figurine ». T'ai-je bien compris ? Smile
Je suis assez d'accord avec toi, mais je pense que je vais pousser jusqu'au cas général, valable pour les pertes subies en mêlée et suite aux tirs, ceci dans un souci d'unification, de simplification ludique et d'accélération du jeu. Cool


• Un test moral de confrontation doit être effectué dès que deux unités sont face à face à distance de confrontation ou, dans le cas d’une mêlée constituée, à l’arrivée d’un officier supérieur hiérarchique ou d’une unité ennemie.
Tout à fait d'accord pour le test de confrontation dans le cas d'une unité en mêlée ou à l'arrivée d'une unité ennemie, par contre je ne vois pas en quoi l'arrivée d'un officier supérieur devrait impliquer un test de confrontation ?
Oui, j'aurais dû le préciser ailleurs pour que ce soit bien clair. Je vais le faire. Smile

Je t'explique mon raisonnement :
• Pour moi, une mêlée constituée est une mêlée qui fait suite à un match nul, la mêlée est donc constituée au début de la période suivante (s'il n'y a pas match nul, l'unité qui a perdu déroute en phase 1 de la période suivante, elle peut être poursuivie).
• Historiquement, quand une mêlée durait, le commandement avait plusieurs options pour modifier l'équilibre : amener des troupes en renfort, entrer dans la mêlée pour ranimer le courage des soldats ou les faire se « replier » (en fait, retraiter, voire dérouter) :
– amener des troupes en renfort sur le flanc ou l'arrière d'une unité est donc une occasion de faire un test moral de confrontation automatique (puisque le résultat est automatique) ;
– amener un général dans la mêlée est donc l'occasion de faire un test de confrontation pour voir si l'apport moral de l'officier fait pencher la balance.

Il est vrai que ce n'est pas précisé ailleurs que dans les alinéas que je viens de citer, mais je vais y remédier. Cool

Encore merci pour ton aide, Michel. Smile

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match nul

Message  L'Aigle Rouennais le Ven 3 Mai 2013 - 15:58

j'ai trouvé un autre alinéa, page 95, dans « et MÊLÉES ÉVENTUELLES » :
Attention : une mêlée constituée suite à un match nul, continue tant qu'il n’y a pas un nouveau test de moral de confrontation : intervention d’une autre unité ou arrivée d’un officier. De même pour une unité impétueuse.

Voici le texte que je trouve sur ma règle page 95 :
Attention : une mêlée constituée suite à un match nul, continue tant qu'il n'y a pas de nouveau test de moral ou l'intervention d'une autre unité. De même pour une unité impétueuse
.
Il y a quelques différences :
-Notamment entre "test de moral de confrontation" et "test de moral" qui pour moi correspond aux "autres tests de moral" sur la feuille résumé fournit avec la règle. Mais peut être que pour toi il s'agit du même test ?
-Et je n'ai pas "l'arrivée d'un officier".
Je pense logiquement que c'est toi qui détiens la bonne version , je vais donc modifier la mienne et je profiterai de la séance au club ce soir pour signaler ces modifications.
En tout cas merci pour ta disponibilité et ta réactivité . Cool
@ + Michel.
avatar
L'Aigle Rouennais
S&B
S&B

Messages : 312
Date d'inscription : 08/02/2013
Localisation : CANTELEU

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match nul

Message  Thierry M. le Ven 3 Mai 2013 - 17:28

Oui, c'est vrai, depuis janvier j'ai fait des modifications. Je me suis mal débrouillé, j'aurais dû travailler en rouge sur une copie, honte sur moi. Embarassed
Bon, quand vous viendrez je mettrai vos livrets (règles et budgets) à jour. D'ailleurs, tu peux amener les livrets de ceux qui ne peuvent pas venir.
Et puis, je peux t'envoyer le lien de téléchargement si tu veux imprimer et coller les alinéas modifiés.

Mais peut-être que pour toi il s'agit du même test ?
Oui et non. Tiens, une réponse de Normand ! Wink
Les tests de moral se divisent en deux catégories :
– les tests de moral simples – ou tests de moral – qui ne concerne qu'une unité ;
– les tests de moral de confrontation – ou tests de confrontation – qui impliquent deux unités.

• Si l'officier supérieur hiérarchique vient au contact d'une unité isolée, il faut effectuer un test de moral quand il la touche (donc en phase 3).

• Si l'officier supérieur hiérarchique vient au contact d'une unité se trouvant à distance de confrontation d'une unité ennemie OU en mêlée au début de la période (ce que j'appelle une mêlée constituée), il faut effectuer un test de confrontation (donc en phase 5).

Grâce à toi, Michel, j'ai mis noir sur blanc ce qui était implicite jusqu'à maintenant. Je n'ai plus qu'à trouver une petite place pour ces deux alinéas. Qu'en penses-tu ou qu'en pensez-vous chers lecteurs ? Cool

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1327
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 61
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match nul

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum