Unités sans colonel et attitude

Aller en bas

Unités sans colonel et attitude Empty Unités sans colonel et attitude

Message par Grégoire le Mer 29 Mai 2013 - 20:50

encore moi^^

quels sont les ordres ou attitude pour les unités n'ayant point de colonel ? exemple des compagnies de riflemen (1 à 2 cies dans la brigade, point le bataillon entier)/ Jagers / compagnies d'élites ou légères réunies au niveau de la brigade

On parle bien de l'artillerie et du génie qui n'a pas besoin d'ordre, des autres unités avec colonel, mais eux, j'en fais quoi ?! nan, je les garde

Grégoire
Possesseurs S&B

Messages : 74
Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Unités sans colonel et attitude Empty Re: Unités sans colonel et attitude

Message par Thierry M. le Jeu 30 Mai 2013 - 16:42

Grégoire a écrit:Quels sont les ordres ou attitude pour les unités n'ayant point de colonel ? Exemple des compagnies de Riflemen (1 à 2 compagnies dans la brigade), jägers ou compagnies d'élites ou légères réunies au niveau de la brigade.
En ce qui concerne les pelotons (compagnies) de légers (Rifles, jägers ou chasseurs volontaires) à pied ou à cheval : historiquement ils étaient affectés soit à un régiment soit à une brigade, dans ce dernier cas ils n'ont pas d'ordre puisqu'ils n'ont pas de colonel.
Quand ils sont affectés à une brigade, ils tiraillent devant le front des unités appartenant à cette brigade et agissent comme des tirailleurs détachés, c'est-à-dire qu'ils ne vont pas à plus d'un mouvement à vitesse d'esquive devant le front de la brigade et se replient derrière une des unités de la brigade si besoin.
En ce qui concerne les Rifles, ils appartenaient au bataillon de Légers réunis quand il y en avait un dans la brigade (voire dans la division).

Quand aux pelotons d'élite réunis (légers et/ou grenadiers) : ils étaient réunis au début de la campagne (parfois juste avant une bataille) et un major (lieutenant-colonel) était nommé à la tête du bataillon.
La présence du lieutenant-colonel (ou assimilé) est donc obligatoire sur la table.

À bientôt,
Thierry.

_________________
« La perte d'espoir, plutôt que la perte de vies humaines, est le facteur qui décide vraiment des guerres, des batailles et même des combats les plus minimes. »
Basil Henry Liddell Hart, 1895-1970

Site : http://silex-et-baionnette.fr/
Thierry M.
Thierry M.
Admin

Messages : 1579
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 63
Localisation : Amance (Aube)

https://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum