Tir incontrôlé

Aller en bas

Tir incontrôlé Empty Tir incontrôlé

Message par Thierry M. le Mar 15 Sep 2015 - 15:12

Note de conception :
Christophe, lors de notre partie à Aubigny-sur-Nère, râlait : « que ce n'était pas normal », parce qu'une de mes unités ayant obtenu le résultat « Tir incontrôlé et Déroute » à un test de confrontation avait fait quatre pertes (soit une figurine de cavalier) sur son escadron qui avait gagné contre elle.
Pour ne pas perdre du temps de jeu en discussion, je lui ai dit que c'était comme ça et que je corrigerai la règle plus tard !
En fait, je ne vais pas corriger ce point de règle, je vais juste expliquer mon raisonnement de créateur.

Dans S&B les mouvements sont alternés, ce qui simplifie bien des choses et évite les discussions sur les « pouitrages » de millimètre.
Mais je tiens énormément au respect d'un certain réalisme et, donc, à la simultanéité des actions en temps réel.
Or, il est évident qu'une unité d'infanterie qui voit déboucher de la cavalerie d'un village va effectuer un feu.
Les soldats n'attendent pas que les cavaliers arrivent, ils espèrent par ce feu les faire stopper.
Si les cavaliers ne sont pas impressionnés par ce feu ils vont continuer leur mouvement et les fantassins vont partir en déroute.
Les fantassins n'auront donc pas tiré durant toute la période de jeu (environ une minute), c'est pour ça qu'ils ont un malus de 4 au feu.
Malheureusement pour la figurine de cavalier de Christophe, les autres facteurs de l'unité qui tirait ont fait que le total des pertes arrivait à quatre.
Les fantassins avaient un facteur Feu de 7 et étaient des tirailleurs ApT en ordre étendu avec le colonel au contact qui pouvait donc ordonner la concentration des feux.
C'est certain, c'est exceptionnel !
Je ne vais donc pas modifier ou ajouter un point de règle pour quelque chose d'exceptionnel, sinon la règle va faire cinq cents pages.

Et puis je me dis que si Christophe avait fait tirer son infanterie cachée dans et à côté du village d'où est sorti l'escadron, les tirailleurs n'auraient pas pu concentrer leurs tirs sur l'escadron qui n'aurait sans doute pas perdu sa figurine ! What a Face
C.Q.F.D. ! Wink

_________________
« La perte d'espoir, plutôt que la perte de vies humaines, est le facteur qui décide vraiment des guerres, des batailles et même des combats les plus minimes. »
Basil Henry Liddell Hart, 1895-1970

Site : http://silex-et-baionnette.fr/
Thierry M.
Thierry M.
Admin

Messages : 1580
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 63
Localisation : Amance (Aube)

https://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum