-42%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe Samsung à Induction 10.000mah (via ODR 20€ )
34.99 € 59.90 €
Voir le deal

La bataille de DORF

Aller en bas

La bataille de DORF Empty La bataille de DORF

Message par Kristov le Ven 17 Jan 2020 - 8:40

Bonjour à tous.

Hier, c'était baston entre Marc et moi. La bataille fut sanglante et indécise. Un rapport plus détaillé suivra, certainement ce week-end.

En attendant, voici le contexte:

BATAILLE DE DORF

17 octobre 1813… Après leur cuisante défaite au cours de la bataille de WACHAU, la principale armée alliée, sous les ordres du Feldmarschall SCHWARZENBERG, est rejetée en désordre vers les débouchés des monts de Bohème.
En apprenant la nouvelle de cette défaite, BLÜCHER, pourtant victorieux la veille, et BERNADOTTE décident de se désengager afin de regrouper leurs forces et faire leur jonction avec l’Armée de Pologne de BENNINGSEN.
NAPOLÉON décide alors de poursuivre les armées du Nord, afin de les contraindre à la bataille et les écraser à leur tour. Fort de se succès, il pourra libérer les troupes occupant les places fortes d’Allemagne, envahir BERLIN et contraindre la PRUSSE à la paix.
Néanmoins, il ne faut pas laisser à l’Armée de Bohême le temps de se réorganiser. Mais les soldats sont épuisés après les durs combats de la veille et une poursuite de grande envergure n’est pas envisageable.
L’Empereur ordonne alors à son aide de camp, le général de division Comte CHRISTOPHE, de pourchasser l’arrière-garde ennemie avec vigueur pour donner le change, afin de lui faire croire que l’Ogre en personne est à ses trousses.
Pour mener à bien sa mission, le général CHRISTOPHE aura à sa disposition de maigres troupes, avec lesquelles il devra faire le plus de « bruit » possible. Sont donc mis sous ses ordres :

- du IIe Corps : 5e DI (GD DUFOUR) 2.600 hommes / 8 Bons
1 Cie d’artillerie à pied (8 pièces, sans obusier)
- du Ier Corps de Cavalerie, sous les ordres du général de division BORDESOULLE :
Brigade de cavalerie légère VALLIN         300 chasseurs / 3 escadrons
Brigade de grosse cavalerie D’OUDENARDE   300 cuirassiers, 200 dragons / 5 escadrons
1 Cie d’artillerie à cheval (6 pièces, sans obusier)

Le Prince SCHWARZENBERG, quant à lui, était dans une position délicate. Son armée avait été sèchement battue le 16 et s’était éparpillée vers sud, à la recherche du refuge des contreforts des monts de Bohême. Là, il espérait pouvoir rallier et réorganiser son armée afin d’en refaire une force combattante.
En attendant, il fallait mettre le plus de distance entre l’Armée de Bohême et ces maudits français. Il chargea le Generalleutnant Prince SCHARZAKOWSKI, un des favoris du Tsar, de retarder le plus possible l’ennemi.
Il lui confia le commandement d’une partie des débris de l’armée russe, avec ordre de tenir coûte que coûte le village de Dorf. Sa possession était indispensable pour permettre aux troupes, et surtout aux nombreux caissons d’artillerie et de poudre, de s’éloigner rapidement.

Les troupes placées sous ses ordres étaient :
  *  sous le commandement du Generalleutnant Comte KRISTOVSKI :
- débris du IIe Corps d’infanterie (GL Duc EUGEN)   1.700 hommes / 6 Bons
  12 pièces légères
- éléments du Ve Corps russe (Oberst SCHELTUCHIN II)   1.200 hommes / 3 Bons  
- du Corps de cavalerie : 2e Brigade de cavalerie (GM LISSANEVICH)
200 Uhlans, 200 Hussards / 4 Escadrons
* De la 2e Division de cuirassiers russes : 2e Brigade (GM LEONTIEV)
600 cuirassiers / 6 escadrons

Des chasseurs russes embusqués dans un bois attendent les Français de pied ferme...

La bataille de DORF Jzeger10

Bonne journée à tous.

Christophe

Kristov

Messages : 56
Date d'inscription : 16/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

La bataille de DORF Empty Re: La bataille de DORF

Message par Thierry M. le Ven 17 Jan 2020 - 14:32

J'ai hâte de lire ce compte rendu ! Very Happy

Superbe photo ! Très réaliste ! Cool

_________________
« La perte d'espoir, plutôt que la perte de vies humaines, est le facteur qui décide vraiment des guerres, des batailles et même des combats les plus minimes. »
Basil Henry Liddell Hart, 1895-1970

Site : http://silex-et-baionnette.fr/
Thierry M.
Thierry M.
Admin

Messages : 1650
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 63
Localisation : Amance (Aube)

https://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

La bataille de DORF Empty Re: La bataille de DORF

Message par Kristov le Lun 20 Jan 2020 - 17:35

Bonjour à tous.

Désolé Thierry, le compte-rendu n'est pas pour tout de suite  Sad

En attendant, voici les ordres de bataille pour la partie. Ils sont inspirés du Hors Série TRADITION MAGAZINE N°15 de Pierre JUHEL , traitant de la bataille de Leipzig.

Des contingences techniques m'ont obligé à utiliser des figurines autrichiennes à la place de leurs homologues russes (cuirassiers, uhlans, hussards, état-major) et à faire de l’à-peu-près pour les français; veuillez m'en excuser Smile

Donc, pour les français (que j'ai eu l'honneur de manœuvrer) :

* Général en chef : Général de division comte CHRISTOPHE                                 (2/3)        50,0 50,0

* 5ème division d’infanterie : général de division DUFOUR                                 (2/3) 50,0 789,8
- 1ère brigade (GB D’ETSKO)                                         (2/2) 40,0
26ème Rgt d’infanterie légère : 3 Bons de 324 hommes [(3x59.6) + 5]       183,8
93ème Rgt d’infanterie de ligne : 3 Bons de 324 hommes [(3x59.6) + 5]              183,8
- 2ème brigade (GB ?)                                         (2/2) 40,0
46ème Rgt d’infanterie de ligne : 1 Bon de 324 hommes (59,6 + 5)         64,6
72ème Rgt d’infanterie de ligne : 1 Bon de 324 hommes (59,6 + 5)         64,6
- 13ème Cie du 5ème Rgt d’artillerie à pied : 8 canons de 6 livres               163,0

* Détachement de cavalerie : général de division BORDESOULLE                             (2/3) 50,0 454,2
- Brigade VALLIN                                                                  (2/2) 40,0
8ème Rgt de chasseurs à cheval : 1 escadron de 96 hommes (17,6 +5)                 22,6
9ème Rgt de chasseurs à cheval : 1 escadron de 96 hommes (17,6 +5)                 22,6
25ème Rgt de chasseurs à cheval : 1 escadron de 96 hommes (17,6 +5)         22,6
- Brigade D’OUDENARDE                                                          (2/2) 40,0
4ème Rgt de cuirassiers : 1 escadron de 96 hommes (24,4 +5)                 29,4
7ème Rgt de cuirassiers : 1 escadron de 96 hommes (24,4 +5)                 29,4
14ème Rgt de cuirassiers : 1 escadron de 96 hommes (24,4 +5)                 29,4
Dragons Napoléon (italiens) : 1 escadron de 96 hommes (23,2 +5)                 28,2
- 4ème Cie du 1er Rgt d’artillerie à pied : 6 canons de 6 livres               140,0

TOTAL : 1.294,0 points

Note : les bataillons français sont à neuf figurines (1 grenadier, 2 voltigeurs, 6 fusiliers)

8 Bataillons 2.592 fantassins   72 figurines 496,8 points
7 Escadrons   672 cavaliers   28 figurines 184,2 points
2 Batteries   504 artilleurs / 14 canons   14 figurines / 7 modèles 303,0 points
7 Généraux                310,0 points


Pour les russes (commandés par mon ami Marc) :


* Général en chef : Generalleutnant Prince SCHARZAKOWSKI (russe)        (2/2) 40,0   40,0

* Corps russe ad’ hoc : Generalleutnant Comte KRISTOVSKI                (2/2) 40,0      1.076,6
- débris du IIème corps russe (GL duc EUGEN DE WURTEMBERG) (2/2   40,0
20ème Jäger :   2 Bons de 288 hommes [(2x64,4) + 5)] 134,2
34ème Jäger :   2 Bons de 288 hommes [(2x64,4) + 5)] 134,2
Rgt de Reval : 2 Bons de 288 hommes [(2x42,8 ) + 5)]         90,6
27ème Batterie d’artillerie légère (8 canons + 4 licornes) 248,0
- éléments du Vème Corps russe (Oberst SCHELTUCHIN II)                (1/2)  25,0
Rgt Leib-Garde Pavlov : 2 Bons de 288 hommes [(2x65) + 5] 135,0
1er Rgt de la Garde à pied prussienne : 1 Bon de 576 hommes (120+5) 125,0
- 2ème Brigade de cavalerie (GM LISSANEVICH)                (1/2)  25,0
Rgt des uhlans de Tchougouïev : 2 Escs de 96 hommes [(2x17,2) + 5] 39,4
Rgt des Hussards de Loubno :      2 Escs de 96 hommes [(2x17,6) + 5] 40,2
* De la 2ème Division de cuirassiers russes                171,8
- 2ème Brigade (GM LEONTIEV)                        (1/2) 25,0
Rgt des Cuirassiers de Gloukov : 3 Escs de 96 hommes [(3x22,8 ) + 5)] 73,4
Rgt des Cuirassiers de Pskov :      3 Escs de 96 hommes [(3x22,8 ) + 5)] 73,4

TOTAL : 1.288,4 points

9 Bataillons 2.880 fantassins 80 figurines 619,0 points
10 Escadrons  960 cavaliers 40 figurines 226,4 points
1 Batterie  432 artilleurs / 12 canons        12 figurines / 6 modèles     248,0 points
6 Généraux                195,0 points

À noter que pour ce scénario, nous nous étions mis d'accord sur les points suivants :
- Quand un régiment ne comporte qu'une seule unité (bataillon ou escadron), le colonel n'est pas représenté sur la table.
- Les régiments de cavalerie légère français (1 seul escadron) opèrent indépendamment, paient le coût de leur colonel, mais comptent comme appartenant à la même unité pour le bonus de soutien. Idem pour les cuirassiers (mais pas les dragons Napoléon, italiens).
- L'artillerie russe peut être scindée en 2 demi-batteries au moment du déploiement.
- Les effectifs des bataillons français et russes, déjà faibles avant le 16 octobre, sont très réduits, ce qui est historique. Nous verrons plus tard que jouer avec de petites unités les rend très fragiles au moral (ce qui a été assez amusant finalement).

C'est tout pour aujourd'hui.

Bonne soirée.

Kristov

Messages : 56
Date d'inscription : 16/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

La bataille de DORF Empty Re: La bataille de DORF

Message par Thierry M. le Lun 20 Jan 2020 - 20:08

Bonjour Christophe,

Je patienterai pour la suite. Wink

Fine adaptation de l'ordre de bataille historique, félicitations. Smile

Les Français passent sur deux rangs juste avant Leipzig, les figurines sont donc à 24 hommes soit 4 Points de Vie. Si l'effectif est de 288 hommes, le bataillon comptera 12 figurines à 4 PV (12 x 24 hommes), s'il est de 432 hommes il y aura 18 figurines. Bien sûr on peut arrondir au-dessus ou en dessous comme vous avez fait. Cool
Je crois que les Russes étaient sur trois rangs mais réunissaient plusieurs petits bataillons pour leur donner de la consistance sur le champ de bataille (les OdB ne le disent pas), les bataillons seront donc à 16 figurines à 6 PV (576 hommes), ou à 12 figurines (432 hommes) 2-1-2-1-2-1-2-1 en colonne de pelotons ou 8 figurines (288 hommes) 1-1-1-1-1-1-1-1 en colonne de pelotons !

Il est vrai que poser un colonel par régiment est un peu lourd quand il n'y a qu'une unité surtout pour la cavalerie !
Un escadron à 4 figurines en colonne de peloton fermée serrée en masse est représenté par une seule figurine sur la table, le colonel prend plus de place !
Dans S&B les colonels permettent de tenir les unités des régiments groupées, comme historiquement, grâce au rayon de commandement, s'il n'y a qu'une unité, cet artifice de simulation n'est plus utile.
Un point de règle à ajouter dans S&B II ?
Évidemment, il faudra préciser si le colonel « fantôme » est au contact au début du tour puisqu'il peut être concerné par un tir ou une mêlée !

Les compagnies d'artillerie de toutes les nations peuvent être divisées en section (soit 2 pièces) voire en demi-section (soit une pièce), il faut juste avoir la base adaptée. Les Russes divisaient souvent leurs batteries et pas forcément en deux moitiés égales. Cool

D'accord pour le soutien, en fait, dans ce cas de figure, on peut considérer qu'une brigade équivaut à un régiment.
Vous auriez pu compter les dragons Napoléon en soutien car on trouvait des Italiens dans des régiments français (plusieurs départements « français » étaient en fait peuplés d'Italiens) !

Bonne soirée, Christophe Smile

_________________
« La perte d'espoir, plutôt que la perte de vies humaines, est le facteur qui décide vraiment des guerres, des batailles et même des combats les plus minimes. »
Basil Henry Liddell Hart, 1895-1970

Site : http://silex-et-baionnette.fr/
Thierry M.
Thierry M.
Admin

Messages : 1650
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 63
Localisation : Amance (Aube)

https://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

La bataille de DORF Empty Re: La bataille de DORF

Message par Kristov le Mar 21 Jan 2020 - 8:37

Bonjour Thierry,

Merci pour tes félicitations.

Concernant tes remarques, comme d'habitude plus que pertinentes, tu trouveras ci-dessous les justifications qui ont guidé mes choix ludiques.

Je savais que les français évoluaient sur 2 rangs (je crois que l'ordre fut donné le 15 octobre), mais il était plus facile de continuer à jouer avec de l'infanterie sur 3 rangs (question d'habitude).

Pour les russes, la réunification des bataillons d'un même régiment dépendait de l'armée concernée. Apparemment, et d'après mes sources, ceci était le cas à l'Armée de Silésie mais pas à l'Armée de Bohême, d'où ma décision d'aligner des petits bataillons.

Concernant la cavalerie, ainsi que les régiments d'infanterie de la 2ème brigade, les colonels étaient effectivement supposés attachés à leur unité.

Je n'ai pas compté les Dragons Napoléon en soutien car ils ne faisaient pas partie de la même arme.

Encore merci pour ton retour.

Passe une bonne journée.

Christophe

Kristov

Messages : 56
Date d'inscription : 16/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

La bataille de DORF Empty Re: La bataille de DORF

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum