Combat de cavalerie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Combat de cavalerie.

Message  L'Aigle Rouennais le Mar 12 Mar 2013 - 14:59

Bonjour Thierry

Suite à un nouvel essai vendredi soir avec Stéphane et Cyrille , voici une première situation qui réclame quelques explications :

les forces en présences :

Un escadron de Lanciers Français (4 figurines) avec compagnie d'élite et colonel attaché, soutenu à distance par les 2 autres escadrons du régiment. Ordre du régiment : attaquer.

en face :

Un escadron de Dragons Prussien (3 figurines) soutenu à 5 cm par un autre escadron du même régiment. Ordre du régiment : attaquer.



En Phase 3, les dragons Prussiens ont bougé les premiers et sont venus se placer en face des Lanciers Français à environ 20 cm , de ce fait , le 1° escadron français lors de son tour a chargé l'escadron Prussien et c'est donc arrêté à distance de confrontation soit 16 cm.



Nous sommes début phase 5 .

Le test de confrontation a donné comme résultat :

Diff de 2 &+ : Français charge à fond Very Happy / Prussien Déroute. Sad

Dans ce cas si je ne me trompe pas, le premier escadron Prussien reçoit un marqueur déroute et un combat à lieu.



Problème :

L'escadron Français en chargeant pénètre au bout de 10 cm de mouvement dans la zone de confrontation du 2° escadron Prussien. comment doit on gérer cette situation ? résout -on le combat ou un 2° test de confrontation doit il être effectué ?

Dans le cas ou un 2° test est effectué, si :

· Le Français obtient encore charge à fond y aura t il un 2° combat ? dans ce cas sera t il considéré "sans formation" du fait du premier combat ? et si cette escadron Français n'avait pas eu assez de mouvement pour atteindre ce 2° ennemi , le Prussien serait il quand même en déroute?

· Le 2° escadron Prussien obtient cette fois charge à fond, résout on quand même le premier combat ? et comment ce 2° escadron fait il pour charger à travers le 1° escadron situé devant lui ? subit il une désorganisation ou pire ?

Voilà je ne suis pas sur d'avoir été très clair ! Embarassed

Je reste à ta disposition si tu as besoin de plus de renseignements.

Bonne journée.



@ + Michel.

avatar
L'Aigle Rouennais
S&B
S&B

Messages : 312
Date d'inscription : 08/02/2013
Localisation : CANTELEU

Revenir en haut Aller en bas

Re: Combat de cavalerie.

Message  Thierry M. le Mer 13 Mar 2013 - 13:59

Bonjour Michel,

L'Aigle Rouennais a écrit:Suite à un nouvel essai vendredi soir avec Stéphane et Cyrille…
Merci pour votre retour d'expérience. Smile
Grâce à vos questions je construis peu à peu une FAQ et je me rends bien compte qu'il en faut une, car les concepts de S&B sont vraiment neufs.
Dans la première partie de l'introduction (page 1) il est écrit que le mouvement est privilégié et que la séquence de jeu semi-alternée permet de garder un certain réalisme tout en évitant les problèmes des mouvements simultanés, nous allons voir si c'est vrai.

Historique :
Un général de brigade de cavalerie légère français doit sécuriser l'aile gauche d'une brigade d'infanterie. Il décide de chasser les dragons prussiens qui ont avancé vers lui. Pour ce faire il donne l'ordre d'attaquer au colonel d'un de ces régiments de lanciers.

Ludique :
Phase 2. Le joueur français qui a vu les dragons prussiens avancer la période précédente, réussit un test de commandement et pose un marqueur d'attitude : « Attaquer », face cachée, à côté du colonel du régiment de lanciers situé en face des dragons prussiens.


Historique :
Le colonel prussien qui a visiblement l'intention d'en découdre envoie son 1er escadron à l'attaque, celui-ci est soutenu par le 2e escadron – d'un peu trop près (5 cm) car son commandant, inexpérimenté, ne respecte pas le règlement.
Les lanciers et les dragons avancent et chargent ! Ils se rencontrent au milieu de l'espace qui les séparait.
Les lanciers plus nombreux, plus vaillants, emmenés par leur colonel, chargent à fond les Prussiens qui craquent au moral et déroutent sans attendre de sentir le fer des lances françaises !
Malheureusement, dans leur fuite éperdue les dragons arrivent directement sur l'escadron en soutien. Celui-ci, voyant le 1er escadron en déroute lui arriver dessus suivi des lanciers français en charge, panique et part aussi en déroute.
Les lanciers pointent quelques dragons du 1er escadron qui avaient fait demi-tour les derniers !

Ludique :
Phase 3. Les mouvements sont alternés :
– le régiment de dragons avance en premier de son mouvement normal. Son 1er escadron arrive dans le champ d'action du 1er escadron de lanciers – donc à portée de charge de celui-ci ;
– c'est au tour de la brigade de cavalerie légère française de manœuvrer (tout de suite ou après toutes les autres brigades de l'armée française, peu importe), l'escadron de lanciers déclare une charge – le marqueur d'attitude du colonel est retourné – et s'arrête à distance de confrontation des dragons. Le colonel prussien retourne son marqueur d'attitude, il a l'ordre d'attaquer, les dragons qui ont avancé dans la période sont donc en charge.

Phase 5. Test de confrontation : (les petits : a, b, c, d, e, de l'aide de jeu, correspondent aux grands : A, B, C, D, E, des paragraphes pages 93 à 96).
a) Résolution du test de moral :
Différence de 2 et plus : l'escadron français charge à fond et l'escadron prussien déroute.
b) pose des marqueurs d'allure :
L'escadron prussien reçoit un marqueur d'allure déroute.
Il faut aussi poser un marqueur de désorganisation aux lanciers puisqu'ils ont chargé (Mouvement de charge, page 78).
c) Tir défensif :
Il n'y en a pas ici.
d) Avance, poussée et mêlée éventuelle :
Il reste du mouvement à l'escadron de lanciers, celui-ci avance donc… mais au bout de 10 centimètres il arrive à distance de confrontation (16 cm) du 2e escadron prussien ! (5 cm de profondeur de socle du 1er escadron de dragons plus 5 cm de distance entre celui-ci et le 2e escadron).
Il y a donc un nouveau test de confrontation. Dans ce cas les unités en soutien (ici le 2e escadron de lanciers) peuvent avancer aussi (ici de 10 centimètres) pour compter en soutien.

Test de confrontation entre l'escadron de lanciers (désorganisé mais toujours avec bonus d'attaque puisqu'il charge à fond) et le 2e escadron de dragons prussiens (qui voit une déroute et n'a pas son bonus d'attaque, voir tout en bas) :
a) Résolution du test de moral :
Différence de 2 et plus : l'escadron français charge à fond et l'escadron prussien déroute.
b) pose des marqueurs d'allure :
L'escadron prussien reçoit un marqueur d'allure déroute.
c) Tir défensif :
Il n'y en a pas ici.
d) Avance, poussée et mêlée éventuelle :
Il reste du mouvement à l'escadron de lanciers, celui-ci avance donc du reste de son mouvement et pousse les deux escadrons prussiens qui se retrouvent donc collés à la fin du mouvement des lanciers.
Calcul de la mêlée entre l'escadron de lanciers et le 1er escadron de dragons prussiens.
Ne pas oublier de tester le colonel des lanciers pour savoir s'il tombe lors de la mêlée !

L'escadron de lanciers est sans formation à l'issue de la mêlée, il sera peut-être sage de le faire rallier derrière le dernier escadron de son régiment à la prochaine période (sur le côté ou en faisant un passage de ligne s'il n'y a pas d'unité ennemie à distance de charge).


S&B est une règle simple mais très différente des autres, il est donc peut-être difficile de comprendre ses mécanismes.
C'est le test moral de confrontation qui compte avant tout.
La mêlée est « éventuelle » et jamais prioritaire car elle intervient tout à la fin des mouvements et uniquement entre les unités au contact et si les conditions sont requises (voir les 6 cas, page 95).
Dans le cas ci-dessus, le 2e escadron prussien n'est donc pas en mêlée.


Si l'escadron de lanciers perd son 2e test de confrontation :
– il reçoit un marqueur d'allure déroute et reste sur place (à 16 cm du 2e escadron prussien) ;
– le 2e escadron prussien en charge à fond puisqu'il contre-attaque, effectue les 16 centimètres auquel il a droit (puisqu'il a seulement avancé de son mouvement normal en phase 3) en traversant le 1er escadron et vient pile au contact des lanciers ;
– il y a donc une mêlée entre les dragons prussiens en charge à fond et les lanciers français en déroute. Les dragons seront sans formation à cause de la mêlée (ils ont été désorganisés en traversant le 1er escadron mais ça n'a aucune incidence sur le résultat de la mêlée).


Voilà, est-ce que j'ai bien répondu à vos différentes questions ?
N'hésitez pas à en reposer si quelque chose vous paraît incohérent, merci pour votre aide. Cool

Encore merci Michel, Smile
Le bonjour à ton club.

Post-scriptum :
Le 2e escadron de dragons prussiens n'a pas son bonus d'attaque parce que :
I. DÉCLARATION DE CHARGE
• Une charge doit être déclarée et effectuée avant les mouvements des autres unités de la brigade à laquelle appartient l’unité qui charge.
• Une unité charge ou contre-charge un ennemi se trouvant dans son Champ d’Action. L’ennemi doit être visible ou avoir révélé sa présence en ayant tiré. Le marqueur d’attitude du colonel de l’unité est retourné s’il ne l’était pas.
• Une unité ne charge pas un ennemi se trouvant dans ou derrière une zone ou un obstacle infranchissable pour elle ni à travers une unité amie ou ennemie sauf si cette dernière est en ordre dispersé.

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1324
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 60
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Combat de cavalerie.

Message  L'Aigle Rouennais le Mer 13 Mar 2013 - 15:22

Bonjour Thierry

Premièrement merci pour ces explications que je vais lire et relire pour bien m'imprégner de ces mécanismes, à la lecture tout ceci semble d'une logique implacable, les actions s'enchaînent logiquement et l'on se demande pourquoi nous n'avons pas été capable de les jouer ainsi, seulement quant on test on oublie toujours ce détail qui change tout , par exemple le fait qu'une "unité ne bénéficie pas de son bonus de charge si elle traverse une unité amie". Quoiqu'il en soit nous progressons et c'est le plus important.

Je profite de l'occasion pour une question supplémentaire Embarassed, dans le cas de 2 bataillons l'un Français et l'autre Prussien obtenant le même résultat au test de confrontation à savoir :

Français charge à fond cheers / Prussien déroute.

Tu peux me confirmer que cela n'entraîne pas de mêlée ? (visiblement cet exemple n'est pas repris dans les 6 cas du chapitre "Mêlée éventuelle").

Que se passe t il alors QuestionQuestionQuestion

Bonne soirée.

@ + Michel.
avatar
L'Aigle Rouennais
S&B
S&B

Messages : 312
Date d'inscription : 08/02/2013
Localisation : CANTELEU

Revenir en haut Aller en bas

Re: Combat de cavalerie.

Message  Thierry M. le Mer 13 Mar 2013 - 17:44

L'Aigle Rouennais a écrit:Premièrement merci pour ces explications… à la lecture tout ceci semble d'une logique implacable, les actions s'enchaînent logiquement et l'on se demande pourquoi nous n'avons pas été capables de les jouer ainsi…
Je t'en prie Michel, il est normal que je vous fournisse des explications. Smile
J'apprécie vos questions car vous êtes des joueurs expérimentés et si vous avez un souci de compréhension c'est de ma faute parce que je n'ai pas bien rédigé la règle. Embarassed
Les mécanismes de S&B sont innovants, c'est à moi de bien les expliquer car les réponses que je donne ici serviront à tous. Cool


Pour ceux qui ont la règle, dans le sommaire vous verrez :
Chapitre : « Phase 5 Confrontations » (page 92).
Paragraphe : « D. Avance, poussée et mêlée éventuelle », ce paragraphe est coupé en deux parties, la couleur rose permet de repérer tout ce qui concerne la mêlée (pages 95 et 96).
Ensuite, page 95, alinéa : « Une mêlée est constituée dans six cas : »
Normalement, les six cas de figure couvrent toutes les possibilités de mêlée.


Dans le cas que tu m'exposes, qu'arrive-t-il dans la réalité :
– les deux bataillons chargent ;
– les circonstances morales font qu'un des bataillons ne va pas au bout de son mouvement et fuit avant le contact, dans la continuité temporelle : parce qu'il n'y a pas d'arrêt dans la réalité ;
– l'autre bataillon continue son mouvement mais ne rattrape pas le bataillon ennemi qui court pour échapper à la mort !

Que se passe-t-il ludiquement dans S&B ?
Le bataillon français avance de son mouvement complet, quitte à pousser le bataillon prussien si besoin, et, oui je confirme, il n'y a pas de mêlée bien qu'ils soient au contact.
Le bataillon prussien accomplira son mouvement de déroute en phase 1 de la période suivante.


Bon, nous savons déjà que S&B est une règle moderne parce que c'est le test moral de confrontation qui décide de l'issue de l'affrontement alors que les anciennes règles supposent qu'il y a toujours une mêlée et que c'est la mêlée qui détermine l'issue de l'affrontement.

Dans les anciennes règles c'est donc la mêlée qui tronçonne l'espace temps, dans S&B c'est le mouvement de l'unité gagnante qui le tronçonne.
C'est ce qui fait l'originalité de S&B, le mouvement y est privilégié car c'est la prise de l'espace et du temps qui amène la victoire, comme dans la réalité.

Ai-je bien expliqué ?

Pour information :
Les mêlées statiques sont des matches nuls, les mêlées en poursuite signifient qu'il y a déjà un vainqueur moral.
Dans les mêlées statiques les pertes sont comparables, dans les poursuites le rapport est de 100 pertes infligées pour une reçue, voire plus (lire Ardant du Picq).

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1324
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 60
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Combat de cavalerie.

Message  L'Aigle Rouennais le Mer 13 Mar 2013 - 21:01

C'est très clair.

Merci et à bientôt.

@ + Michel.
avatar
L'Aigle Rouennais
S&B
S&B

Messages : 312
Date d'inscription : 08/02/2013
Localisation : CANTELEU

Revenir en haut Aller en bas

Re: Combat de cavalerie.

Message  L'Aigle Rouennais le Lun 25 Mar 2013 - 10:31

Bonjour Thierry,

je reviens au combat de cavalerie précédent, j'ai une nouvelle question pour toi.

Suite au premier choc un nouveau test de confrontation avait lieu :

Test de confrontation entre l'escadron de lanciers (désorganisé mais toujours avec bonus d'attaque puisqu'il charge à fond) et le 2e escadron de dragons prussiens (qui voit une déroute et n'a pas son bonus d'attaque, voir tout en bas) :

L'escadron Prussien n'a pas son bonus de combat puisqu'il ne peut charger à travers une unité amie.

Mais dans le cas suivant ou l'escadron Français obtenait "déroute" tu m'expliques alors :

Si l'escadron de lanciers perd son 2e test de confrontation :
– il reçoit un marqueur d'allure déroute et reste sur place (à 16 cm du 2e escadron prussien) ;
– le 2e escadron prussien en charge à fond puisqu'il contre-attaque, effectue les 16 centimètres auquel il a droit (puisqu'il a seulement avancé de son mouvement normal en phase 3) en traversant le 1er escadron et vient pile au contact des lanciers ;
– il y a donc une mêlée entre les dragons prussiens en charge à fond et les lanciers français en déroute. Les dragons seront sans formation à cause de la mêlée (ils ont été désorganisés en traversant le 1er escadron mais ça n'a aucune incidence sur le résultat de la mêlée).

Est ce que dans ce cas et malgré sa charge à fond (obtenu au test de confrontation), le 2° escadron Prussien comptera t il son bonus d'attaque puisqu'il est amené à traverser là encore le 1° escadron ?

Désolé pour le laps de temps entre les questions, mais comme tu le vois il me faut du temps pour assimiler les mécanismes de ta règle !

@ + Michel.
avatar
L'Aigle Rouennais
S&B
S&B

Messages : 312
Date d'inscription : 08/02/2013
Localisation : CANTELEU

Revenir en haut Aller en bas

Re: Combat de cavalerie.

Message  Thierry M. le Lun 25 Mar 2013 - 13:35

Bonjour Michel,
Et merci pour tes questions qui, je le répète, me sont fort utiles et, partant, profitent à tous. Smile

L'Aigle Rouennais a écrit:Suite au premier choc (moral) un nouveau test de confrontation avait lieu :
Test de confrontation entre l'escadron de lanciers (désorganisé mais toujours avec bonus d'attaque puisqu'il charge à fond) et le 2e escadron de dragons prussiens (qui voit une déroute et n'a pas son bonus d'attaque, voir tout en bas) :
L'escadron prussien n'a pas son bonus de combat puisqu'il ne peut pas charger à travers une unité amie.
Pour une meilleure compréhension des mécanismes de S&B je me permets de corriger : « L'escadron prussien n'a pas son bonus d'attaque… »

Et il n'a pas son bonus d'attaque parce que :
I. DÉCLARATION DE CHARGE
Une charge doit être déclarée et effectuée avant les mouvements des autres unités de la brigade à laquelle appartient l’unité qui charge.
• Une unité charge ou contre-charge un ennemi se trouvant dans son Champ d’Action. L’ennemi doit être visible ou avoir révélé sa présence en ayant tiré. Le marqueur d’attitude du colonel de l’unité est retourné s’il ne l’était pas.
• Une unité ne charge pas un ennemi se trouvant dans ou derrière une zone ou un obstacle infranchissable pour elle ni à travers une unité amie ou ennemie sauf si cette dernière est en ordre dispersé.
Tu voudras bien m'excuser mais j'ai mal rédigé ce paragraphe sur les déclarations de charge, c'est le premier alinéa qui compte : « Une charge (ou une contre-charge) doit être déclarée et effectuée avant… ».
Les alinéas suivants expliquent uniquement dans quelles conditions l'unité peut, ou non, déclarer une charge ou une contre-charge.
Donc, j'ai mal expliqué et je t'ai induit en erreur : ce n'est pas parce que le 2e escadron est derrière le premier qu'il n'a pas son bonus d'attaque c'est parce qu'il ne peut pas déclarer une contre-charge.
NÉANMOINS, comme il a l'attitude attaquer, le résultat du test de confrontation est à lire dans la colonne « l'unité qui contre-attaque » et non dans la colonne « l'unité qui tient ou défend » et c'est vrai que c'est un point de règle que je n'ai pas expliqué.
Je vais mieux expliquer ces points de règle et refaire la mise en page, merci pour ton aide Michel. Smile


Je reviens à ta question.
Mais dans le cas suivant, où l'escadron français obtenait « déroute » tu m'expliques alors :
Si l'escadron de lanciers perd son 2e test de confrontation :
– il reçoit un marqueur d'allure déroute et reste sur place (à 16 cm du 2e escadron prussien) ;
– le 2e escadron prussien en charge à fond puisqu'il contre-attaque, effectue les 16 centimètres auquel il a droit (puisqu'il a seulement avancé de son mouvement normal en phase 3) en traversant le 1er escadron et vient pile au contact des lanciers ;
– il y a donc une mêlée entre les dragons prussiens en charge à fond et les lanciers français en déroute. Les dragons seront sans formation à cause de la mêlée (ils ont été désorganisés en traversant le 1er escadron mais ça n'a aucune incidence sur le résultat de la mêlée).
Est-ce que dans ce cas et malgré sa charge à fond (obtenu au test de confrontation), le 2e escadron prussien compte son bonus d'attaque puisqu'il est amené à traverser, là encore, le 1er escadron ?
Rappel : le bonus d'attaque est un bonus moral, il ne figure donc pas dans les facteurs de mêlée.
L'unité qui « charge à fond » fait plus de pertes parce que tous ses soldats frappent les fuyards dans le dos et l'unité qui « retraite ou déroute » fait moins de pertes car seuls quelques soldats se retournent pour se défendre.

Calcul de la mêlée sachant que l'escadron prussien est en charge à fond et l'escadron français en déroute :
• L'escadron prussien a un facteur de combat de : (4 - 1 + 4) = 7, s'il a 4 figurines il fait 4 pertes aux lanciers qui perdent une figurine.
• L'escadron français a un facteur de combat de : (4 - 1 - 5) = - 2, ce facteur ne figure pas dans le tableau, il ne fait donc aucune perte aux dragons.

Surtout, n'hésite pas à me demander plus d'explications. Smile

NOTA BENE :
Il est à remarquer qu'un escadron prussien est en déroute et un autre sans formation. Si le joueur français a au moins un escadron de lanciers en réserve, les deux escadrons prussiens finiront par sortir de table et compteront donc en points de victoire ! albino

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1324
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 60
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Combat de cavalerie.

Message  L'Aigle Rouennais le Lun 25 Mar 2013 - 15:14

D'accord Thierry pour la déclaration de charge, mais dans le cas d'escadron appartenant au même régiment je croyais que le soutien était implicite, et donc la contre charge.

Donc en résumé comme le 2° escadron n'avait pas déclaré de charge au début de la phase 3 et quelque soit le résultat du 2° test de confrontation (pour rappel l'hypothèse était que la lancier français obtenait "déroute") ce 2° escadron ne pouvait charger !

De toute façon il n'aurait pas pu puisqu'il ne pouvait traverser une unité amie en l'occurrence le 1° escadron qui déroutait.

Ai je bien compris ? Embarassed

@ +Michel.
avatar
L'Aigle Rouennais
S&B
S&B

Messages : 312
Date d'inscription : 08/02/2013
Localisation : CANTELEU

Revenir en haut Aller en bas

Re: Combat de cavalerie.

Message  Thierry M. le Lun 25 Mar 2013 - 18:15

L'Aigle Rouennais a écrit:D'accord Thierry pour la déclaration de charge, mais dans le cas d'escadron appartenant au même régiment je croyais que le soutien était implicite, et donc la contre-charge.
Dans S&B, le soutien est uniquement moral, comme historiquement. Smile
La règle est claire, page 50 :
• Une unité en soutien peut effectuer un mouvement d’attaque vers un ennemi, uniquement si celui-ci attaque de flanc ou par l’arrière une unité qu’elle soutient…
Le 1er escadron a un +2 au moral au moment du test de confrontation parce qu'il est dans le champ d'action d'un escadron de son régiment (voir la définition du champ d'action page 19).

Quand on joue à S&B il faut oublier les autres règles, coller ses escadrons est une faute à S&B comme ça l'était historiquement. Il faut que l'escadron qui déroute laisse le champ libre aux suivants.
Avec un escadron, le joueur français a pu charger deux escadrons, c'est tout bénéfice pour lui, même s'il perd la deuxième confrontation.
Dans S&B, comme historiquement, c'est la dernière unité fraîche qui donne le gain de la partie, même si cette unité est toute petite. Cool


Donc, en résumé, comme le 2e escadron n'avait pas déclaré de charge au début de la phase 3…
Ça lui était strictement interdit par la règle, effectivement, et comme historiquement car seules les unités en première ligne chargeaient. Cool


Donc, en résumé… et quel que soit le résultat du 2e test de confrontation (pour rappel l'hypothèse était que le lancier français obtenait « déroute ») ce 2e escadron ne pouvait pas charger !
L'hypothèse était que le lancier français perdait le 2e test moral de confrontation. Smile

LE DÉROULEMENT :
Primo. Les lanciers gagnent le 1er test moral de confrontation, ils sont désorganisés et le 1er escadron de dragons part en déroute.

Deuzio. Les lanciers continuent leur mouvement et arrivent à distance de confrontation du 2e escadron de dragons.
Le 2e escadron de dragons voit le 1er escadron lui arriver droit dessus et « devine » qu'il est poursuivi !
À l'échelle 25 mm, un millimètre égale environ 0,41 mètre
(voir page 3), donc 50 mm entre les deux escadrons correspondent à environ 20 mètres. Donc, en 2 à 3 secondes de galop à l'échelle du jeu, le chef du 2e escadron doit prendre une décision, donner un ordre et l'escadron doit l'exécuter ! Impossible !

Dans S&B, le bonus d'attaque simule plusieurs critères historiques, entre autres : la volonté de l'unité d'avancer vers l'ennemi (pleutres, conscrits, soldats aguerris, fanatiques, Vieille Garde, etc.), son apparence (formation de l'unité, taille des chevaux, taille des hommes, uniformes reconnaissables comme les bonnets à poil, etc.) et la vision (lance) ou efficacité (carabine de précision) de son armement. Donc, des choses visibles ou perceptibles.

Donc, si les lanciers ont bien leur bonus d'attaque parce qu'ils viennent de gagner une confrontation et sont en pleine poursuite, le 2e escadron de dragons n'a pas le sien parce qu'il n'est pas visible, parce qu'il va être traversé par une déroute et parce qu'il ne sait pas ce qui lui arrive dessus !



Tertio. Par un hasard miraculeux le 2e escadron gagne le test de confrontation !
Blücher est au contact (+4), il y a un autre escadron en soutien (+2), le dé fait +1 (ce qui compense la déroute visible), et les lanciers qui étaient déjà désorganisés font -1 au dé, BREF !


Quarto. Le 2e escadron de dragons arrive au contact et il faut calculer les pertes de la mêlée. Les dragons sont sans formation car la mêlée est une cause de sans formation.
Bien qu'il soit désorganisé par l'escadron en déroute, le 2e escadron, emmené par Blücher, avance, voit les lanciers qui arrêtent, hésitent et font demi-tour, et il part au galop pour les contacter !
Donc, le 2e escadron n'a pas déclaré de contre-charge et n'a pas pu impressionner l'ennemi parce qu'il n'était pas visible pendant qu'il avançait vers lui, mais il a quand même parcouru la distance de confrontation.
Comme S&B est un jeu et qu'il se joue en alterné, il faut comprendre que, dans la réalité, la rencontre s'est effectuée à mi-distance de leurs positions initiales et que le 1er escadron de dragons chargeait en même temps que les lanciers et a donc pris une légère avance sur le 2e escadron. Néanmoins, celui-ci était trop près (2 ou 3 secondes de plus pour réagir ne changent rien à l'affaire) et il ne voyait pas l'ennemi alors qu'il voyait la déroute.



De toute façon il n'aurait pas pu puisqu'il ne pouvait traverser une unité amie en l'occurrence le 1er escadron qui déroutait.
Oui.
Dans un premier temps il ne peut pas déclarer de contre-charge parce qu'il ne voit pas l'ennemi. Dans un deuxième temps, si son front n'est pas masqué par celui de la première unité et qu'il voit l'ennemi, il ne peut pas déclarer de contre-charge parce qu'il y a une unité amie devant lui.

J'ai modifié la mise en page pour la déclaration de charge :
I. DÉCLARATION DE CHARGE
• La charge, contre-charge, doit être déclarée et effectuée avant les mouvements des autres unités de la brigade à laquelle appartient l’unité qui charge.
Conditions pour déclarer une charge OU une contre-charge :
– une unité charge ou contre-charge un ennemi se trouvant dans* son Champ d’Action. L’ennemi doit être visible ou avoir révélé sa présence en ayant tiré. Le marqueur d’attitude du colonel de l’unité est retourné s’il ne l’était pas ;
– une unité ne charge pas ni ne contre-charge un ennemi se trouvant dans ou derrière une zone ou un obstacle infranchissable pour elle ni à travers une unité amie ou ennemie sauf si cette dernière est en ordre dispersé.

Est-ce que je suis plus clair maintenant ? Cool

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1324
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 60
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Combat de cavalerie.

Message  L'Aigle Rouennais le Lun 25 Mar 2013 - 19:57

Désolé Thierry, mais il faut absolument que je comprenne le déroulement de cet exemple.Embarassed En effet une partie est prévue vendredi soir qui servira d'initiation pour un membre du club, et j'aimerais autant être le plus au point possible.

Tertio. Par un hasard miraculeux le 2e escadron gagne le test de confrontation !
Blücher est au contact (+4), il y a un autre escadron en soutien (+2), le dé fait +1 (ce qui compense la déroute visible), et les lanciers qui étaient déjà désorganisés font -1 au dé, BREF !


Quarto. Le 2e escadron de dragons arrive au contact et il faut calculer les pertes de la mêlée. Les dragons sont sans formation car la mêlée est une cause de sans formation.
Bien qu'il soit désorganisé par l'escadron en déroute, le 2e escadron, emmené par Blücher, avance, voit les lanciers qui arrêtent, hésitent et font demi-tour, et il part au galop pour les contacter !
Donc, le 2e escadron n'a pas déclaré de contre-charge et n'a pas pu impressionner l'ennemi parce qu'il n'était pas visible pendant qu'il avançait vers lui, mais il a quand même parcouru la distance de confrontation.


Donc même si on obtient "charge à fond" sur le tableau du test de moral de confrontation, suivant les circonstances on peut ne pas être considéré en charge, puisqu'il n'a pas déclaré de contre-charge.

Il faut vraiment bien analyser les circonstances en amont pour attribuer le bonus d'attaque ! study

Pour finir, dans le combat qui va se dérouler le 2° escadron Prussien ne comptera pas le +4 de charge à fond, puisqu'il n'a pas pu charger.Question



Dans un premier temps il ne peut pas déclarer de contre-charge parce qu'il ne voit pas l'ennemi. Dans un deuxième temps, si son front n'est pas masqué par celui de la première unité et qu'il voit l'ennemi, il ne peut pas déclarer de contre-charge parce qu'il y a une unité amie devant lui

Mais alors comment fait il pour arriver au contact (Le 2e escadron de dragons arrive au contact et il faut calculer les pertes de la mêlée) ?

Merci pour tes réponses et encore désolé pour le " temps certain qu'il me faut pour les comprendre" !Embarassed

@ + Michel.
avatar
L'Aigle Rouennais
S&B
S&B

Messages : 312
Date d'inscription : 08/02/2013
Localisation : CANTELEU

Revenir en haut Aller en bas

Re: Combat de cavalerie.

Message  Thierry M. le Lun 25 Mar 2013 - 23:05

Non, non, non, tu ne dois pas être désolé, c'est à moi d'être clair, surtout si tu dois initier un membre de ton club. Smile

Il est important que vous oubliiez toutes les règles auxquelles vous avez joué. Cool
S&B est une règle moderne basée sur le moral, où tout est à la même échelle de temps et de distance ; elle ne ressemble à aucune autre mais tout coule de source quand on aime et connaît un peu l'Histoire militaire.

Historiquement, les mêlées étaient, et sont toujours, rares ; elles sont donc rares dans S&B, c'est pour ça qu'il n'y a que six cas de mêlée.
Dans S&B, la mêlée n'a aucune influence sur le moral, elle ne détermine rien, quand il y en a une il faut uniquement calculer les pertes et rien d'autre.

Le test moral de Confrontation permet de savoir qui gagne la confrontation :
– le résultat « Charge à fond » donne un bonus en mêlée (+ 4, voir le tableau de l'aide de jeu) ;
– le résultat « Déroute » inflige un malus en mêlée (- 5, voir le tableau de l'aide de jeu).

Il n'y a aucun facteur de mêlée dans les caractéristiques des figurines.
Tous les facteurs de mêlée sont donnés dans le tableau de l'aide de jeu.

Donc, même si on obtient « Charge à fond » sur le tableau du test moral de confrontation, suivant les circonstances on peut ne pas être considéré en charge, puisqu'il n'a pas déclaré de contre-charge.
« Charge à fond » est, en principe, la suite logique d'une charge ou d'une contre-charge, MAIS, dans le cas qui nous occupe et qui n'est pas du tout orthodoxe, il correspond au fait qu'un escadron qui a l'ordre d'attaquer mais n'a pas pu réagir en contre-chargeant, finit par poursuivre l'ennemi en fuite, ceci grâce à tous ses bonus de moral, et ça n'a rien de choquant.
Le mieux est d'expliquer au joueur que tu dois initier comment se passe le soutien pour éviter qu'il « colle » ses unités. S'il apprécie sa première partie de S&B il continuera d'y jouer. Wink


Il faut vraiment bien analyser les circonstances en amont pour attribuer le bonus d'attaque !
Non, c'est très simple au contraire. Cool
• Une unité qui a déclaré une charge compte systématiquement son bonus moral d'attaque pour le test moral de Confrontation (voir : « Mouvement de charge », en bas de la page 78).
• Une unité qui a déclaré une contre-charge et qui se trouve dans un des trois premiers cas décrits dans le paragraphe : « B. L'unité ciblée contre-charge » (chapitre « III. MOUVEMENTS », page 80), compte toujours son bonus moral d'attaque pour le test moral de Confrontation.


Pour finir, dans le combat qui va se dérouler, le 2e escadron Prussien ne comptera pas le +4 de charge à fond, puisqu'il n'a pas pu charger.
Je pense que tu as trouvé la réponse : puisqu'il obtient « Charge à fond » au test de Confrontation il a le bonus « Charge à fond » soit +4 pour le calcul de la mêlée (voir le calcul que j'ai effectué dans mon message précédent).

Mais alors comment fait-il pour arriver au contact ?
Je l'ai écrit, il traverse le 1er escadron et sera désorganisé mais ça n'a pas d'importance pour la mêlée ni pour la suite puisque, de toute façon, il sera sans formation à l'issue de la mêlée.

Ai-je bien répondu à toutes tes interrogations ? Smile

_________________
L'usage militaire est de mettre une majuscule aux unités que l'on précise (le IIe Corps, la Division Jérôme…) et une minuscule dans les autres cas (un corps d'armée comprend plusieurs divisions).
Silex & Baïonnette est historique ET ludique.
Le site, de 1700 à 1825 : http://silex-et-baionnette.fr/
avatar
Thierry M.
Admin

Messages : 1324
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 60
Localisation : Amance (Aube)

http://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Combat de cavalerie.

Message  L'Aigle Rouennais le Mar 26 Mar 2013 - 9:21

Merci Thierry,

je vais me replonger dans la règle pour notre prochaine bataille, et si je n'ai pas d'autres questions d'ici là je te dis à la semaine prochaine pour un petit compte rendu ou pour de nouvelles questions.

@ + Michel.cheers
avatar
L'Aigle Rouennais
S&B
S&B

Messages : 312
Date d'inscription : 08/02/2013
Localisation : CANTELEU

Revenir en haut Aller en bas

Re: Combat de cavalerie.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum