Silex & Baïonnette
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Les Cosaques ! 15 décembre 2013

Aller en bas

Les Cosaques ! 15 décembre 2013 Empty Les Cosaques ! 15 décembre 2013

Message par Thierry M. Dim 15 Déc 2013 - 14:54

Je lis toujours : « Tactics of the Russian Army in the Napoleonic Wars, volume 2 ».

J'arrive page 54 : les Cosaques !
Je connaissais leur formation d'attaque : la lava, ce que j'ignorais, c'est que dans cette formation les cosaques sont sur un seul rang !
Facile à rendre avec Silex puisqu'il suffit de dire qu'une figurine représente 12 hommes au lieu de 24, plus difficile pour le joueur russe car il va devoir peindre 40 figurines au lieu de 20 (500 ÷ 24) !
Pour remédier à cela j'ai trouvé une astuce: quand le joueur russe désire attaquer en « lava », il tourne sur place d'un quart de tour ses figurines de cosaque.
Comme la profondeur d'un socle est égale à deux fois son front, les Cosaques doublent leur front : ils sont considérés sur un rang.
Bien sûr, il faut qu'ils aient la place de le faire.

Il est bien précisé qu'ils ne sont pas utiles dans les batailles rangées parce qu'ils ne sont pas entraînés à combattre en formation serrée.


Dernière édition par Thierry M. le Sam 17 Mar 2018 - 17:31, édité 2 fois

_________________
« La perte d'espoir, plutôt que la perte de vies humaines, est le facteur qui décide vraiment des guerres, des batailles et même des combats les plus minimes. »
Basil Henry Liddell Hart, 1895-1970

Site : http://silex-et-baionnette.fr/
Thierry M.
Thierry M.
Admin

Messages : 1702
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 64
Localisation : Amance (Aube)

https://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Les Cosaques ! 15 décembre 2013 Empty Re: Les Cosaques ! 15 décembre 2013

Message par L'Aigle Rouennais Lun 16 Déc 2013 - 18:08

Très intéressant d'autant plus que je dois normalement récupérer une dizaine de Cosaques pour Montmirail !
@ + Michel.
L'Aigle Rouennais
L'Aigle Rouennais
Possesseurs S&B

Messages : 292
Date d'inscription : 08/02/2013
Localisation : CANTELEU

Revenir en haut Aller en bas

Les Cosaques ! 15 décembre 2013 Empty Re: Les Cosaques ! 15 décembre 2013

Message par Thierry M. Ven 4 Déc 2020 - 20:28

Je continue ce fil suite à une discussion sur les forums du jeu d'Histoire.
Un participant non-joueur mais historien dans l'âme est intervenu suite à ma réponse initiale, comme je ne désirais pas entrer dans une discussion qui sortait du cadre de la question posée au départ je vous poste ici une partie des réponses que j'avais préparées.

Comme je le disais ci-dessus il y a 7 ans (déjà !), les cosaques n'affrontent pas des unités en ordre serré parce qu'ils ne sont pas entraînés à combattre en formation serrée !
Mais ils pouvaient attaquer quand ils étaient sûrs d'avoir l'avantage moral !
Voici ce que raconte le général d'artillerie baron Boulart dans ses Mémoires page 154 :
Le général Boulart a écrit:L'infanterie marchant plus vite que mon artillerie, je fus bientôt abandonné à moi-même avec une centaine d'hommes d'escorte. La route était longue, le sol couvert de neige, le froid rigoureux, le pays infesté de cosaques autant de causes de peines et de souci. Nous reposâmes trois jours à Villenberg. Tout près de cette ville eut lieu, à l'occasion du passage de notre division, un incident qui nous égaya beaucoup. Les cosaques ne craignaient point les dragons et les attaquaient partout où ils les rencontraient, et, dans ces rencontres, nos malheureux dragons recevaient presque toujours les étrivières*. Ce jour-là donc un régiment de cuirassiers, couverts de manteaux blancs par extraordinaire, le manteau blanc étant particulièrement celui des dragons fut assailli par un nombreux parti de cosaques qui, trompés par la couleur, croyaient avoir beau jeu. Leur illusion ne fut pas longue et leur coûta cher les cuirassiers les reçurent avec leur calme et leur vigueur ordinaires, sans se laisser entamer, et, leur tombant ensuite dessus à bras raccourcis, en firent une grande déconfiture qui les rendit désormais plus circonspects.
* Étrivière : « Courroie par laquelle l'étrier est suspendu à la selle », comprenez les dragons recevaient une bonne fessée (on frappe les fesses avec les étrivières).

Les cosaques ont très peu d'armes à feu, la plupart du temps ce sont des pistolets. Les cosaques provoquent mais la cavalerie en ordre serré ne charge pas (ci-dessus les cuirassiers attendent) sauf si elle est inexpérimentée comme les gardes d'honneur en 1813 qui seront sauvés par les chasseurs à cheval de la Garde après être tombés dans un piège en pourchassant des cosaques.
La tactique des cosaques est simple : il provoque la cavalerie adverse en venant très près (tirs de pistolet, moulinets de lances, insultes si un officier parle le français), jusqu'à ce que l'ennemi déclenche une charge, ils s'égaient dans tous les sens, les ennemis les suivent en se dispersant à leur tour, les cosaques dont les chevaux sont rapides et endurants se réunissent en un endroit convenu, se reforment sur deux rangs ou un rang (la Lava dont j'ai parlé il y a 7 ans) et chargent la cavalerie ennemie en ordre dispersé dont les chevaux sont essoufflés. Et si le piège est bien préparé ils amènent la cavalerie ennemie en désordre droit sur de la cavalerie régulière russe (hussards, dragons), une ou deux brigades généralement !

La cavalerie expérimentée se contente de détacher quelques cavaliers en fourrageurs devant l'unité en ordre serré.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le 5e Chasseurs à cheval français en fourrageurs contre des cosaques 1805-07 : les escadrons en ordre serré avancent derrière les fourrageurs, on comprend que c'est la présence des escadrons en ordre serré qui fait reculer les cosaques et les fourrageurs empêchent les cosaques de venir harceler les escadrons tout en leur faisant des pertes avec leurs mousquetons qui sont plus précis que les pistolets et dont la portée est supérieure à la longueur des lances !

Voilà CQFE (ce qu'il fallait expliquer) !

_________________
« La perte d'espoir, plutôt que la perte de vies humaines, est le facteur qui décide vraiment des guerres, des batailles et même des combats les plus minimes. »
Basil Henry Liddell Hart, 1895-1970

Site : http://silex-et-baionnette.fr/
Thierry M.
Thierry M.
Admin

Messages : 1702
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 64
Localisation : Amance (Aube)

https://silex-et-baionnette.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Les Cosaques ! 15 décembre 2013 Empty Re: Les Cosaques ! 15 décembre 2013

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum